Foie : Arrêtons le massacre

Pourquoi vous acharner sur ce pauvre organe ?

Que vous a-t-il fait ? Il endure tous vos caprices, vos excès et vos erreurs. Fichez-lui la paix de temps en temps ! Plus facile à dire qu’à faire à en voir les statistiques de maladies qu’il doit supporter pour (sur)vivre à l’intérieur de vous. Entre ses enzymes qui débordent dans votre sang, les coussinets de graisse qui l’étouffent et les débordements métaboliques qui en découlent, il pourrait porter plainte pour mauvais traitements.

Le foie, c’est sacré mais il est profané tous les jours à cause de vos attitudes peu respectueuses. Son tort ? Il laisse faire, trop permissif, pendant de nombreuses années. Vous pouvez engloutir tout ce que l’industrie agro-alimentaire a de plus vil et boire jusqu’à plus soif de spiritueux, tous les jours, midi et soir. Puis tout à coup, c’est le coup de massue. Votre médecin vous annonce les mauvais résultats du loto, ou plutôt de votre prise de sang. Gamma GT explosés, GOT, GPT bien au-delà des normes, cholestérol à faire pâlir un salami, des triglycérides dignes d’un film d’horreur, une glycémie catastrophique. Vous l’aviez contacté 10 jours plus tôt, votre toubib, parce que vous étiez fort fatigué, du mal à dormir, des réveils fréquents. Puis vous avez du mal à digérer. Les plats habituels ne passent plus. Pour surmonter ces inconforts, vous prenez quelques médicaments pour la digestion, vous demandez un petit somnifère, juste pour une courte période pensez-vous.

Sans vous alarmer et prévoir le début de la fin, vous êtes juste sur la mauvaise pente. Le syndrome métabolique ne vous guette plus, vous êtes en plein dedans.

Jamais entendu parler du syndrome X ? (Aussi appelé syndrome métabolique) C’est un ensemble de 5 facteurs qui, tous réunis, sont la promesse de bien des déconvenues. Vous risquez gros si vous ne vous prenez pas en main rapidement et sur le long terme. Changez vos habitudes, sinon ça sentira le sapin. Accident vasculaire cérébral, thromboses, infarctus sont les réjouissances d’une vie d’excès. Vous vous pensiez indestructible et pourtant la machine se dérègle à force de la malmener. 


Les 5 armes à double tranchant

Quels sont ces 5 facteurs de risque ?

Tout d’abord, ce cholestérol qui ne veut pas descendre. Trop de « mauvais », pas assez de « bon » ? Même si le débat fait rage par rapport aux normes et aux appellations « bon et mauvais » cholestérol, il n’en reste pas moins un marqueur de l’état de votre foie et de vos intestins. Mais les statines sont légion dans le monde de la médecine. Prescription numéro une.

Ensuite, les triglycérides, les acides gras circulants dans le sang. Trop élevés, ils chargent encore une fois d’une balle le fusil sur votre tempe. Vous mangez des produits raffinés, riches en sucre et en fructose ? Mauvaise idée. Les produits « ultra transformés », riches en ingrédients de mauvaise qualité, en graisse, en sucre et en sel ne vous épargneront pas.

Vient ensuite une tension artérielle trop élevée. Le tueur silencieux. Quelques maux de tête au début, rien de bien grave puis, une visite chez votre généraliste vous annonce que vous avez 13/18 de tension. Alerté par la nouvelle, votre docteur vous prescrira un hypotenseur. Et de deux.

Puis votre glycémie s’envole. Le diabète se profile. Il est vrai que le sport, ce n’est pas votre tasse de thé et les biscuits vous réconfortent. Et de 3 : un glucophage viendra compléter la liste des petites pilules salvatrices de big pharma. Surtout ne changez rien, vous enrichirez le business du médicament pendant toute votre vie.

Et puis, cerise sur le gâteau, votre tour de taille s’épaissit. Vous prenez du poids, lentement mais surement. Les petits croissants du dimanche, les petits desserts « light » qui vous donnent bonne conscience, quelques bons verres de vin de trop pèseront lourd sur la balance.

A cela s’ajoute la cigarette et l’immobilité et vous avez un magnifique cocktail pour les réjouissances cardiovasculaires. 

Secouez-vous ! Tout est réversible ! 

Non, le syndrome X n’est pas une fatalité. Vous pouvez changer les choses et retrouver une excellente santé. Mais ça doit venir de vous, pas de l’industrie pharmaceutique. 

Tout d’abord, revoyez votre alimentation. Mangez comme vos grands-parents le faisaient, de façon logique et équilibrée. Réduisez le sucre avant de réduire le gras. Il est devenu L’incontournable de tous les produits que vous trouvez au supermarché. Il se cache sous près de 56 noms différents. Ne vous laissez pas séduire avec les mentions « sans sucre ajouté » ou « sans sucre ». Si vous avez une saveur sucrée, c’est qu’il y a du sucre ou des édulcorants. Point. Du sucre est et reste du sucre, qu’il vienne du miel, des fruits, du sirop d’agave ou du sucre de betterave. Vous pensez que les édulcorants sont la solution ? Détrompez-vous, c’est encore pire que le sucre. Vous fondrez encore plus pour du vrai sucre car vous avez trompé votre corps sur la marchandise.

Les sodas, jus de fruits et autres boissons sucrées, même avec les mentions « source d’antioxydants », excellent pour votre santé, restent des bombes de sucre qui vont empêcher votre foie de bien fonctionner.

Bougez, remuez-vous, dansez, marchez, nagez, vélotez, boxez ! Le mot d’ordre, c’est de vous décrocher de votre fauteuil, de vos écrans. Le grand air ! Il n’y a pas de miracle. Le sport reste un super allié de votre santé cardiovasculaire car il réduit la glycémie, le stress, les triglycérides,..

Organe merveilleux sans lequel nous ne pourrions vivre, il assure de très nombreuses fonctions. Les hépatocytes hébergent les substances comme le glycogène qui, en fonction des besoins, le transforment en glucose. Il transforme les lipides en triglycérides, synthétise les protéines, détoxifie l’organisme des substances toxiques et dangereuses, produit de la bile, traite l’éthanol de l’alcool pour l’éliminer,…

Votre foie, votre bataille ! Il vous protège, vous permet de vivre bien et longtemps si vous le respectez. 

Comptez sur des aides efficaces

Le kaki a une action à la fois dépurative et diurétique. Les extraits de ce fruit sont particulièrement recommandés pour toute personne souffrant de problèmes hépatiques.

Les baies de lyciet quant à elles, ont des vertus antioxydantes remarquables. Plus connues sous le nom de baies de goji, elles regorgent de vertus qui en font un super aliment. Anti-inflammatoire originaire d’Asie, sa composition exceptionnellement riche en vitamines, minéraux, oligo-éléments protège le foie qui s’en nourrit pour assurer son rôle dépuratif et régénérateur. Grâce à sa composition unique, les petites baies inhibent l’oxydation des lipides et agit comme tonifiant hépatique.

Le citron, star dépurative par excellence. C’est un aliment magique aux effets protecteurs, antioxydants, nettoyant, préventif et curatif ! Que de vertus concentrées dans un seul fruit ! Aide inestimable pour les personnes qui lèvent le coude un peu trop souvent mais aussi pour les personnes ayant une faiblesse hépatique ou encore un cholestérol trop élevé.

Le thé vert, quant à lui, est connu depuis la nuit des temps pour ses effets bénéfiques de toute la sphère hépatique. Très largement documenté, les études fleurissent sur cette plante fabuleuse qui est incontournable quand il s’agit de la prévention des maladies du foie. Boisson des plus populaires au monde, elle a montré ses atouts dans la réduction significative des enzymes hépatiques. C’est un des meilleurs aliments pour nettoyer et purifier le foie.

Avez-vous déjà entendu parler des effets détox du sarrasin ? Il a déjà une action ultra bénéfique sur la réduction du cholestérol et de l’hypertension artérielle. Pseudo céréale hautement nutritive, le sarrasin offre un large éventail d’effets bienfaisants. Riche en flavonoïdes et en fibres prébiotiques, il est également une excellente source de protéines et ne contient pas de gluten.

La vitamine c est aussi surprenante car elle réduit les lésions du foie et le protège contre l’inflammation. Antioxydant actif, la vitamine C aide à neutraliser les radicaux libres responsables des dommages cellulaires.

Tous ces composants uniques se trouvent réunis dans un produit qui a fait ses preuves. Hépareg vous aidera à détoxifier votre foie dans les meilleures conditions. Pensez à prendre soin de cet organe, à chaque changement de saison pour qu’il puisse se régénérer facilement. Pensez détox régulièrement pour soulager votre digestion, pour réduire la fatigue et pour un sommeil récupérateur.

 

Références :

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmedhealth/PMHT0024493/

http://www.centre-hepato-biliaire.org/maladies-foie/fonctions-hepatiques.html

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/books/NBK92756/

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3924972/

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4763469/

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC5439254/

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4538013/

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/26270637