Hébergez-vous le fléau du XXIème siècle ?

Il vit à vos dépens, vous épuise, vous use et abuse de la situation. Il se développe à l’intérieur de votre organisme, vous rongeant de l’intérieur. Bref, « ça » vous pourrit la vie. 

Le candida albicans est une levure opportuniste qui se développe de façon anarchique dans vos intestins mais aussi dans votre bouche ou dans la muqueuse vaginale. 

Cette levure saprophyte (du grec sapros qui veut dire « putride » et phyton « végétal ») vit normalement à l’intérieur de chaque être vivant. Il est hébergé par 80% de la population sans causer le moindre dommage, sans provoquer la moindre maladie ou symptôme. Il fait partie intégrante de vous en tant que commensal inoffensif. Il existe près de 200 variétés de candida différentes. Seulement quelques espèces sont particulièrement néfastes et opportunistes, dans les moments où vous êtes le plus vulnérable. 

Mais cette mycose peut se développer de façon anormale, en fonction de divers facteurs et envahir les muqueuses. On dit qu’elle est opportuniste car si les conditions sont favorables pour elle, elle se répand comme une trainée de poudre, invalidant l’hôte de façon durable à ses dépens. On parle alors de candidose. 

Un candida aux catastrophes 

La candida albicans peut faire des ravages chez les patients immunodéprimés, comme les personnes atteintes du SIDA, les personnes souffrant de cancer sous chimiothérapie, ou celles ayant subi une transplantation de moëlle osseuse. 

Si le candida arrive à pénétrer la circulation sanguine, les problèmes de santé s’aggravent dangereusement, mettant en danger la vie du patient. On parle alors de « candidémie », qui provoque un taux élevé de mortalité par infection chez les personnes gravement malades. On estime ce taux à 45% ! La candidémie est extrêmement courante dans les unités de soins intensifs.

Mais bien avant d’en arriver là, le candida albicans qui se développera de façon invasive chez la personne affaiblie, sera responsable d’une série d’infections diverses et variées, car, en trop grand nombre, il agit comme un agent pathogène opportuniste capable de provoquer des : 

- Infections cutanées superficielles se caractérisant par des rougeurs au niveau des plis cutanés, parfois avec une présence d’enduit blanchâtre

- Infection de la cavité buccale se caractérisant par des plaques blanches sur la langue, les joues, les gencives, le palais et qui sont plus ou moins adhérentes

- Vaginites reconnaissables par des démangeaisons, des pertes blanches importantes

- Balanite candidosique se caractérisant par des pustules et des petits point blancs sur le gland

- Fatigue chronique

- Inconforts digestifs comme de la constipation, des diarrhées, des gaz, des remontées acides,..

- Difficultés à perdre du poids ou gain de poids sans changement alimentaire

- Des envies de sucre irrépressibles

Il existe de nombreux facteurs qui permettent à cette levure de proliférer dans les meilleures conditions :

- Les personnes diabétiques présentent un risque accru de présenter une candidose

- Les personnes ayant subi de nombreuses antibiothérapies

- Les personnes ayant des irritations régulières des muqueuses

- Les personnes consommant régulièrement des médicaments à base de cortisone

- Les personnes hospitalisées et/ou subissant des opérations chirurgicales

- Les patients qui ont subi une greffe d’organe

- Les personnes avec un régime alimentaire déséquilibré, très riche en glucides simples

Les traitements conventionnels versus traitements naturels

On remarque une nette recrudescence des cas de patients souffrant de candidose de par le monde en raison de l’augmentation de personnes immunodéprimées. 

Les traitements actuels se limitent à des médicaments antifongiques mais il a été remarqué, tout comme avec l’utilisation irresponsable des antibiotiques, une résistance au traitement et donc une baisse de l’efficacité de ceux-ci. 

Se débarrasser de cet individu un peu trop présent qui vous ronge peut être réalisé avec des traitements naturels comme les huiles essentielles, grâce à leur action antifongique et antibactérienne. Adressez-vous toujours à des thérapeutes formés et ultra compétents en la matière pour vous conseiller les quantités et le traitement adéquat.

L’huile essentielle d’origan, de cannelle ou encore le laurier noble sont particulièrement efficaces. On ne prend aucun traitement à la légère, les huiles essentielles sont très puissantes et prises de façon inconsidérées, elles peuvent être dangereuses. 

La berbérine est également indiquée car elle a des propriétés antifongiques remarquables car elle agit sur la membrane cellulaire du candida albicans.

Revoir de fond en comble votre façon de vous alimenter. Le candida est un amateur de sucre, donc il est essentiel de l’affamer en le privant de son met favori. Eliminer toute source de sucre simple et limiter les glucides en général est une très bonne approche. 

Eviter le gluten pour limiter l’inflammation et les produits laitiers car ils contiennent du lactose, le sucre, qui peut aussi servir de substrat, viendrait à point du traitement. 

Nom de code : MCT C8

Saviez-vous qu’un acide gras bien particulier peut venir à bout du candida albicans ? Saviez-vous qu’on le trouve dans le lait de chèvre, le lait maternel mais aussi dans l’huile de palme et de coco? 

En effet, nous retrouvons différents types d’acides gras dans les laits animaux et végétaux mais un seul et unique va nous intéresser : l’acide caprylique. 

C’est un acide gras à chaine courte (8 atomes de carbone) qui va faire le grand ménage intestinal. C’est un antimycotique hyperpuissant qui va inhiber dans un premier temps la croissance du candida albicans et ensuite le détruire.

Il a été démontré qu’il ne perturbe absolument pas le microbiote intestinal, chose essentielle pour atteindre une santé optimale. Mais c’est une aide précieuse et ultra efficace en cas de candidose. 

Si vous consommez de l’huile de coco traditionnelle, sachez qu’elle ne contient que 5% d’acide caprylique et ne vous sera pas d’un grand secours. Vous risquez d’être fort déçu par le résultat, non pas qu’elle ne soit pas bonne pour votre santé, mais sa concentration en acide caprylique ne suffira pas à avoir un bénéfice notable sur votre candidose. 

Pour sentir une réelle différence dans tous les symptômes décrits ci-dessus, il vous faut du produit pur, non dilué, avec un extrait actif concentré. L’acide caprylique seul offrira ces puissantes propriétés antimycotiques et qui vous donnera un résultat durable et extrêmement efficace. 

Cette huile pure et concentrée permet à la fois de retrouver un équilibre de la flore microbienne, de renforcer à la fois le terrain et d’agir sur le système immunitaire. 

L’acide caprylique est plus efficace que les médicaments antifongiques et est recommandé pour traiter les infections à levures. Choisissez la pure et biologique. 

Soyez toujours vigilant si vous utilisez déjà un médicament antifongique simultanément, si vous êtes allergique à la noix de coco et si vous avez des infections à répétition. Demandez toujours conseil à un médecin ou à un thérapeute compétent dans le domaine. 

Vous débarrasser du candida albicans n’est pas chose aisée mais les solutions naturelles efficaces existent, vous auriez tort de ne pas les appliquer. 


Références :

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/27394927

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/books/NBK436012/

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/23302789

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3708393/

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4062852/

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC5436450/

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/28922057

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/23257726

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3687594/

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4204146/

https://www.healthline.com/health/womens-health/coconut-oil-for-yeast-infection

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Les informations de cette lettre d'information sont publiées à titre purement informatif et ne peuvent être considérées comme des conseils médicaux personnalisés. Aucun traitement ne devrait être entrepris en se basant uniquement sur le contenu de cette lettre, et il est fortement recommandé au lecteur de consulter des professionnels de santé dûment homologués auprès des autorités sanitaires pour toute question relative à leur santé et leur bien-être. L’éditeur n’est pas un fournisseur de soins médicaux homologués. L’éditeur de cette lettre d'information ne pratique à aucun titre la médecine lui-même, ni aucune autre profession thérapeutique, et s’interdit formellement d’entrer dans une relation de praticien de santé vis-à-vis de malades avec ses lecteurs. Aucune des informations ou de produits mentionnés sur ce site ne sont destinés à diagnostiquer, traiter, atténuer ou guérir une maladie. 

COCO Huile (Pure MCT C8)

 Le Coco Huile Pure est un véritable allié de votre santé. Les «MCT» contenues dans le Coco Huile sont des triglycérides à chaîne moyenne, une forme d’acide gras saturé qui est une source d'énergie pour le corps, le cerveau et les muscles. L'huile de coco convient parfaitement à l'alimentation cétogène.

Texte Odoo et bloc d'image

Laisser un commentaire

Vous devez être Connecté en tant que pour poster un commentaire.