La saison du « rub » est officiellement ouverte !

Comment limiter sa propagation ?

L’automne est arrivé avec son lot de virus et de bactéries. Combien de personnes dans votre entourage n’a pas encore « chopé » un rhume ? Les symptômes sont toujours les mêmes : frilosité, maux de gorge, nez qui coule, éternuement, maux de tête, fatigue, manque de tonus, toux, éventuellement fièvre… Vous vous mouchez toute la journée. Vos poubelles débordent de mouchoirs. Votre nez complètement pelé et rougi finit par vous faire mal, à force d’être irrité.

Vous n’êtes pas un cadeau pour vos collègues, encore moins pour votre famille. Une poignée de mains, une bise à vos enfants et vous contaminez tout votre entourage !

Mieux vaut vivre en Hermite quelques jours pour éviter toute contagion. Les personnes les plus à risque sont les plus jeunes enfants car leur système immunitaire n’est pas encore mature et les personnes âgées. Ajoutons les personnes stressées qui sont sujettes aux refroidissements plus que les autres puisque leur organisme est affaibli par cet intrus bien envahissant.

A risque ou pas, nous sommes tous vulnérables dès que les jours deviennent plus frisquets et les nuits glaciales.

Lorsque le rhume apparaît, c’est que notre système immunitaire n’a pas pu anéantir le virus. 

Comment limiter sa propagation ? 

  • Lavez-vous les mains très régulièrement au savon de Marseille. Évitez les savons antibactériens qui tuent les bactéries tous azimut, aussi bien les bonnes que les mauvaises.

  • Évitez tout contact physique avec les autres personnes. Pas de gros câlin à vos collègues, ne serrez pas la main à votre femme. Ou l’inverse…

  • Ne partagez pas les objets de tous les jours avec votre famille : couverts, verre,…

  • Éternuez dans un mouchoir si possible pour éviter la propagation du virus.

  • Toussez dans le creux de votre coude pour éviter de contaminer vos mains.

Cette année, vous n’y couperez peut-être pas mais vous pouvez éviter de passer la patate chaude à toute personne qui entrerait en contact avec vous. 

Le rhume disparaît spontanément mais il peut être écourté et rendu moins pénible si vous suivez ces quelques conseils bien utiles : 

  • Buvez de l’eau citronnée tout au long de la journée.

  • Nettoyez les muqueuses nasales avec du sérum physiologique plusieurs fois par jour.

  • Reposez-vous un maximum.

  • Buvez des tisanes avec du miel.

C’est important de se soigner pour éviter que le simple rhume dégénère en otite, sinusite voire bronchite. Inutile de prendre des antibiotiques pour soigner cette affection virale. Les antibiotiques ne servent que pour tuer des bactéries et n’ont donc aucun effet sur les virus. Vous ne feriez qu’affaiblir encore et encore votre système immunitaire en provoquant un tsunami intestinal.

Vous vous sentez patraque, prenez votre mal en patience et suivez ces quelques règles élémentaires qui vous aideront à diminuer l’intensité et la durée de la maladie.  

Les must have de la sphère ORL 

Vous avez probablement entendu parler du melaleuca quinquenervia et de ses vertus. Ou plus précisément du niaouli. Fabuleux antiseptique, il possède des propriétés immunostimulantes remarquables. Son huile essentielle est un antiviral puissant. Sa composition en fait un super allié pour lutter efficacement contre les rhumes et affections virales. De plus il décongestionne, grâce à son action fluidifiante des sécrétions. Vous pouvez compter sur son action cicatrisante pour réparer votre petit nez pelé mais aussi pour calmer l’irritation de la cavité nasale. A vos mouchoirs, ça va crachoter pour votre plus grand bien.

La cannelle de Ceylan vous aidera fabuleusement pour lutter contre les infections. Elle possède un spectre d’action très large. C’est un soutien efficace du système immunitaire grâce à ses atouts antibactériens et anti-infectieux. C’est un incontournable.

Le thym ! Ce n’est pas qu’un simple aromate mais une pharmacopée tout entière. C’est la plante efficace pour les maux de l’hiver. Effets antibiotiques, antiseptique, il vous aide à expectorer les glaires pour vous soulager. Enfin, vous pouvez respirer plus facilement.

Le camellia sinensis ou thé vert est une boisson largement consommée dans le monde et connues pour ses propriétés anti-inflammatoires et antioxydantes. Riche en polyphénols, c’est aussi un stimulant immunitaire. Ses propriétés sont largement reconnues par le monde médical et font de nombreux adeptes aujourd’hui.

Se prendre en main dès l’apparition des premiers signes de refroidissement permet de limiter les dégâts et d’éviter de transmettre le virus à tout votre entourage. Arrêtez de suite le cercle vicieux qui se terminerait au printemps ou chacun se refilerait le bébé avec l’eau du bain. Voyez l’hiver comme une belle saison et n’ayez crainte d’attraper la « crève » si vous pouvez la moucher dès sa première tentative d’intimidation.  

 

Références :

https://www.passeportsante.net/fr/Solutions/HuilesEssentielles/Fiche.aspx?doc=huile-essentielle-niaouli

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/23966077

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3854496/

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4586554/

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4003790/

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/25151997

https://www.sciencedaily.com/releases/2011/06/110602143214.htm


Les informations de cette lettre d'information sont publiées à titre purement informatif et ne peuvent être considérées comme des conseils médicaux personnalisés. Aucun traitement ne devrait être entrepris en se basant uniquement sur le contenu de cette lettre, et il est fortement recommandé au lecteur de consulter des professionnels de santé dûment homologués auprès des autorités sanitaires pour toute question relative à leur santé et leur bien-être. L’éditeur n’est pas un fournisseur de soins médicaux homologués. L’éditeur de cette lettre d'information ne pratique à aucun titre la médecine lui-même, ni aucune autre profession thérapeutique, et s’interdit formellement d’entrer dans une relation de praticien de santé vis-à-vis de malades avec ses lecteurs. Aucune des informations ou de produits mentionnés sur ce site ne sont destinés à diagnostiquer, traiter, atténuer ou guérir une maladie.