Le cholestérol

Cet ennemi qui vous veut du bien

On a longtemps critiqué les graisses comme étant pourvoyeuses de maladies cardio-vasculaires. Le grand vilain gras, source de tous les maux. En plus d’obstruer vos artères, il cause accident vasculaires cérébraux, infarctus et thromboses. Alors l’industrie agro-alimentaire a créé de produits allégés en graisses, les « fat free », pour répondre à la demande des consommateurs soucieux de leur santé. Si manger trop gras est dangereux, on va l’éviter à tout prix. Sont alors apparus un large éventail de produits allégés en matières grasses mais…bourrés de sucre. Le gras donnant l’onctuosité à un produit, il faut trouver des alternatives pour plaire au grand public. Et là, l’agro-alimentaire s’en donne à cœur joie : additifs, texturants, épaississants, gélifiants et… bombe de sucre.

Puis est venu le temps de passer le sucre sur le grill. Le gras n’est pas bon, mais le sucre non plus. Alors on a continué à dénaturer les produits alimentaires en ajoutant encore et encore des additifs pour remplacer les composants naturels, diabolisés à coup d’études fumeuses.

Finalement, que pouvions-nous manger de bon puisque l’essentiel était remplacé par l’accessoire ? Des années d’évolution pour en arriver à bouffer de la crotte. Mais les maladies n’ont pas régressé pour autant. Les problèmes de dyslipidémie (hypercholestérolémie et hypertriglycéridémie) ont explosé. Sans parler de l’hypertension ou du diabète de type 2. On compte les obèses par millions. L’OMS tire la sonnette d’alarme.

Le consommateur en perd son latin. Si tout est mauvais, que puis-je manger ? On arrive à faire croire que tout est dangereux, toxique, bourré de pesticides et de pollutions diverses.

Puisqu’il faut quand même bien se mettre quelque chose sous la dent pour ne pas mourir de faim, et bien il y a les médicaments. Mais bon sang, mais c’est bien sûr ! Heureusement que l’industrie du médicament est là, sinon la race humaine aurait déjà péri dans d’atroces souffrances !

Un cercle vicieux s’installe. Plus on mange dénaturé, plus on a besoin de médicaments et tout le monde est content.

Du beurre ? Une hérésie ! Des œufs ? Une folie ! Du pain ? Mais vous n’y pensez pas !

Et pourtant, une alimentation type méditerranéenne est vivement recommandée, riche en bonnes graisses, avec modération un peu de saturées d’excellente qualité, des noix, des fruits, des légumes, du poisson, un peu de viande, des légumineuses, des céréales (pas en boîte en carton évidemment). Résultat ? Une santé de fer, pas d’inflammation chronique, pas de problèmes métaboliques, tout roule finalement. 

Saviez-vous que votre corps produit 75% du cholestérol et que seulement 25% provient de votre alimentation ?  C’est dire à quel point cette substance est indispensable à notre survie. 

Le cholestérol, un ami pour la vie

Saviez-vous qu’il n’y a pas de bon ni de mauvais cholestérol ? C’est exactement la même substance. Ce qui diffère, c’est le transporteur, une protéine : le LDL (considéré à tort comme le mauvais cholestérol) le transporte du foie vers le flux sanguin et le HDL (le « bon ») ramène le cholestérol des vaisseaux vers le foie pour être recyclé.

Saviez-vous que le cholestérol oxydé vous donnera plus d’informations sur votre état cardio-vasculaire ?

Savez-vous à quoi sert le cholestérol ? A créer certaines hormones et à éliminer, via la bile, les toxines et à digérer les graisses. Il sert également de structure aux cellules, comme une charpente. Il est indispensable pour notre cerveau. Bref, une substance précieuse et indispensable.

La corne d’abondance de Big Pharma

On peut dire que c’est la vache à lait des industries du médicament : les statines. D’une part, on réduit depuis des années les standards, ce qui permet de mettre tout le monde sous médicament et d’autre part, on conseille de prendre la pilule salvatrice jusque mort s’en suive.

Bingo ! C’est malin et ça rapporte !

Mais les statines ont des effets secondaires non négligeables ! Crampes, pertes de mémoire, mauvaise absorption des vitamines liposolubles ADEK,…. Comment dire…. Non rien.

Les 7 astuces anti-cholestérol

Réduire le cholestérol avec votre alimentation est très simple à mettre en place.

1.      Consommer régulièrement des poissons riches en omégas 3 et favoriser les plus petits, moins riches en métaux lourds : sardines, maquereaux, harengs, et plus rarement saumon et thon frais.

2.      Consommer tous les jours des noix, noix de cajou, noix du Brésil et des huiles riches en omégas 3, comme l’huile de colza ou l’huile de noix en automne, après la cueillette.

 

3.      Misez sur les flocons d’avoine, ils sont excellents pour réduire le taux de cholestérol

 

4.      Consommez des fruits et des légumes colorés, midi et soir pour faire le plein d’anti-oxydants. Si vous avez trop de cholestérol, préférez les légumes cuits.

 

5.      Diminuez les boissons alcoolisées qui encombrent le travail du foie, ainsi que le café.

 

6.      Réduisez drastiquement votre consommation de sucre et les féculents à index glycémique élevé.

 

7.      Ne changez jamais le beurre pour de la margarine !

 

La levure de riz rouge, la statine naturelle

Si votre taux de cholestérol ne diminue pas malgré une hygiène de vie irréprochable (sport, méditation, alimentation adaptée), votre corps en produit toujours en trop grande quantité, vous serez face à un dilemme : statines ou la levure de riz rouge ? Ces deux produits ont pour conséquences la diminution du cholestérol sanguin mais de très nombreuses personnes ne supportent pas les statines (environ 10% des malades). Crampes, douleurs musculaires, pertes de mémoire sont très souvent rapportées.

La levure de riz rouge agit comme une statine et, comme tout produit actif, doit également être prise avec précaution mais elle présente moins d’effets secondaires. Même avec un produit naturel, la plus grande prudence s’impose pour les femmes enceintes qui ne doivent pas en prendre ou les personnes présentant des pathologies plus ou moins graves.

Il est indispensable de joindre le co-enzyme Q10 si vous prenez des statines, mais aussi si vous choisissez l’alternative naturelle. Le co-enzyme Q10 est essentiel au fonctionnement du muscle cardiaque. C’est un élément clé au niveau de la mitochondrie. Elle a un effet anti-oxydant et empêche l’oxydation des lipides. Protecteur des tissus musculaires, le co-enzyme Q10 est un incontournable des problèmes cardiaques.

C’est une approche efficace pour lutter contre la dyslipidémie et une alternative plus que prometteuse aux patients ne supportant pas les statines traditionnelles.


Références :

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4045580/

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4142520/

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/20725809