L’incontournable détox : une question de survie

Comment rendez-vous votre foie malade sans le savoir ? Parfois, vous en êtes tout à fait conscient par certains comportements mais bien souvent, à votre insu, vous emmagasinez de nombreux toxiques aux conséquences fâcheuses pour votre santé en général.

Cet organe essentiel est bien souvent malmené par simple méconnaissance des symptômes mais aussi des mesures à prendre pour le soulager au quotidien. Les fêtes et repas bien arrosés le font tressaillir mais il ne s’agissait que d’événements ponctuels, il pourrait se régénérer en deux coups de cuillères à pot. Mais ce n’est pas le cas.

Le foie fabrique de la bile (1 litre par jour en moyenne) qui se charge des graisses principalement mais aussi d’évacuer les déchets accumulés dans le foie : médicaments, alcool, pollutions diverses.  Il produit aussi cette substance noble qu’est le cholestérol.

Le foie se charge également des glucides qu’il transforme en glycogène, votre réserve d’énergie stockée dans le foie et dans les muscles. Mais en cas de surplus, c’est aussi lui qui transforme ces glucides en graisse. Attention donc aux quantités ingérées.

Le foie synthétise la majorité des protéines, stocke vitamines et minéraux, décompose certaines hormones comme l’insuline envoyée par le pancréas, etc, etc.

Il joue donc un rôle primordial dans la gestion des nutriments que nous ingérons et dans la gestion des déchets produits par notre organisme. Vous l’aurez compris, on ne peut pas vivre sans lui. 


Fatigue hépatique et conséquences


Quels sont les signes qui doivent vous alerter en cas de surcharge hépatique ? Il y en a beaucoup, à commencer par la fatigue persistante, des difficultés à digérer, une lourdeur postprandiale, une petite mine, problèmes dermatologiques, allergies, anxiété, dépression et dans certains cas infertilité sont les premiers signes d’un foie fatigué.  

C’est une véritable éponge et les dégâts peuvent être visibles dans une prise de sang. Triglycérides explosés, enzymes hépatiques qui débordent, cholestérol qui crève les plafonds, taux de fer vacillant, … Un foie empoisonné ne vous causera que des problèmes usants.

La fatigue vous empêche de réagir positivement, de reprendre une alimentation optimale, de bouger pour déstresser, d’opter pour des réflexes salvateurs.

Vous devez sortir de ce cercle vicieux pour retrouver joie de vivre et peps qui vous permettent de soulever des montagnes.

Le BEABA de la détox en 6 étapes :

1.    Le jus de citron : excellent pour le foie. On le boit soit le matin avec un peu d’eau plate, soit on verse le jus d’1 citron vert dans une carafe que l’on boit tout au long de la journée. En cure, c’est excellent !

2.   On arrête le vin, les apéros en tous genres et les digestifs. Alcool et foie ne font pas bon ménage. Arrêtez également le café, ce sera encore plus efficace !

3.   Pendant 1 mois, on arrête le gluten (Forment, orge, avoine, seigle, épeautre, blé) pour soulager la digestion. On fait de même avec les produits laitiers.

4.  On arrête les sucreries ! Barres chocolatées, bonbons, biscuits et toutes les crasses que l’on retrouve dans les kilomètres de rayons au supermarché.

5.   Fini les produits de l’agro-alimentaire. Le tout fait tout prêt est une belle cochonnerie. Perfusés d’additifs, de produits issus du « cracking » des aliments de base comme le blé, le riz, le maïs ou le lait, ils ont des effets délétères sur votre métabolisme des graisses et des sucres. Catastrophe sanitaire en devenir, les produits ultra-transformés doivent quitter votre frigo pour toujours.

6.   On repasse à des aliments simples et cuits vapeur. Utilisez de bonnes huiles de première pression à froid, et consommez peu de crudités pour alléger la digestion.

Accessible à tous, ces recommandations vous permettent de réduire l’impact d’une digestion laborieuse sur votre foie. 


La nature à la rescousse

Des plantes aux vertus dépuratives vont pouvoir vous aider dans la démarche. Artichaut, radis noir, chardon Marie sont bien connus pour leurs effets sur le foie. Mais de nombreuses autres molécules végétales ont démontré leurs effets surprenants sur cet organe.

Soutenir la fonction hépatique par les plantes permet une action très efficace et surtout très rapide.

Le sarrasin par exemple a une action hépato protectrice. Exempte de gluten, cette graine est très riche en protéines et en fibres. Considéré comme un super aliment, il est une très bonne source de vitamines et de minéraux. Il a des effets hypocholestérolémiants et agit de façon spectaculaire sur la digestion. Son index glycémique est faible, il n’entraine donc pas d’hypoglycémies réactives.  Il est un atout indispensable dans la santé de votre foie.

Les baies de goji ou baies de lyciet ont, en médecine traditionnelle chinoise, de réels bénéfices pour protéger votre foie. On les consomme depuis des milliers d’années en Asie pour « nourrir les reins et le foie ». C’est également un soutien efficace du système immunitaire. Cette merveilleuse baie regorge d’antioxydants et est classée comme superfruit !

Le thé vert, est, lui aussi, une source extraordinaire de bienfaits pour votre foie. Il a des effets très bénéfiques sur la stéatose hépatique non alcoolique. Grâce à ses flavonoïdes, le thé vert a des propriétés antioxydantes reconnues. Les extraits de thé vert sont des molécules très puissantes aux vertus hépato protectrices.  

Enfin le citron, star des stars pour votre foie, un incontournable dépuratif. Il stimule la production de bile et par conséquent aide à la digestion des graisses.

Drainant, purifiant, c’est un allié incontournable pour alléger le foie dans son travail. De plus, le citron aura une action purifiante de l’épiderme et améliorera l’état des peaux acnéiques, reflet immédiat de l’état du foie.

Pris en synergie, ces composants ultra puissants vous aideront à garder un foie en pleine santé.

Soulager votre foie à chaque saison est indispensable pour retrouver une fonction digestive optimale et pour une vitalité toute épreuve. Nous malmenons cet organe à de trop nombreuses occasions, il mérite plus de respect et plus d’attention. Il est temps de réagir, de prendre les mesures qui s’imposent pour vivre mieux, tout simplement. 


Références :

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4499388/

https://www.passeportsante.net/fr/Solutions/PlantesSupplements/Fiche.aspx?doc=goji_ps

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4763469/

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/28567423

Les informations de cette lettre d'information sont publiées à titre purement informatif et ne peuvent être considérées comme des conseils médicaux personnalisés. Aucun traitement ne devrait être entrepris en se basant uniquement sur le contenu de cette lettre, et il est fortement recommandé au lecteur de consulter des professionnels de santé dûment homologués auprès des autorités sanitaires pour toute question relative à leur santé et leur bien-être. L’éditeur n’est pas un fournisseur de soins médicaux homologués. L’éditeur de cette lettre d'information ne pratique à aucun titre la médecine lui-même, ni aucune autre profession thérapeutique, et s’interdit formellement d’entrer dans une relation de praticien de santé vis-à-vis de malades avec ses lecteurs. Aucune des informations ou de produits mentionnés sur ce site ne sont destinés à diagnostiquer, traiter, atténuer ou guérir une maladie.