Un coupable bien innocent

Si votre médecin généraliste ou votre cardiologue s’aperçoit que vous avez un cholestérol un tantinet trop élevé suite à un check up, il est fort à parier que vous serez l’heureux gagnant d’une prescription de statines, LE médicament phare de l’industrie du médicament, qui rapporte de milliards chaque année, car loin de vous guérir, il vous enfonce encore un peu plus, tous les jours jusqu’à ce que la mort vous sépare. Big pharma s’évertue à vous (enfin votre médecin) faire croire que le cholestérol est coupable de traitrise ! Votre corps produirait donc une substance mortelle pour vous ! Voyez-vous ça ! Et bien oui, d’après eux, les plaques d’athérome sont constituées de cholestérol, d’où la nécessité de le faire baisser car c’est un boucheur d’artères.

Pour affirmer de telles âneries, c’est mal comprendre le rôle de cette substance noble et précieuse. C’est aussi ignorer la composition de ces plaques elles-mêmes. C’est aussi mélanger « mauvais » cholestérol (LDL) et cholestérol « oxydé », souvent méconnu des médecins.

Il y a plusieurs problèmes. Le premier est que les niveaux de cholestérol ont été revus à la baisse de façon répétée pour soi-disant prévenir les maladies cardiovasculaires. Donc, en quelques décennies, c’est près de 9 millions de personnes qui sont mises sous statines en France.

Le deuxième problème, c’est qu’aucune recommandation nutritionnelle n’accompagne ce besoin de faire baisser ce cholestérol si dangereux. Aucune complémentation non plus, ne serait-ce qu’en coenzyme Q10, indispensable à la production d’énergie de la mitochondrie et essentiel si vous prenez des statines.  

Enfin, les conséquences liées à la prise de statines sont bien plus graves que le cholestérol lui-même. Ces statines sont actuellement au centre des débats et divisent le monde médical. 

Un grand pas pour Big Pharma, un recul pour l'humanité

Qu’est-ce que le cholestérol finalement ? A quoi sert-il ? Est-il aussi dangereux qu’on le prétend ? Pour combattre son soi-disant ennemi, il vaut mieux le connaître et aviser ensuite s’il est nécessaire de le combattre.

Le cholestérol est une substance produite par le foie et par le cerveau et qui est INDISPENSABLE à notre métabolisme. Pas de cholestérol, pas de vie possible. 75% de cette substance est produite par notre corps lui-même, 25% provient de notre alimentation. C’est dire l’importance que la nature lui a conférée. Le cholestérol permet de créer des hormones stéroïdiennes, de synthétiser la vitamine D, de produire le coenzyme Q10, joue un rôle essentiel dans les membranes cellulaires, …

Le cholestérol nous serait-il délétère ? Obstruerait-il nos artères ? Observons à la loupe une plaque d’athérome. Qu’y trouve-t-on ? Des cellules mortes, de globules blancs, du calcium et à peine 15% de cholestérol. Tout un foin pour 15% ! On sait à l’heure actuelle que la cause de la formation de ces plaques est l’inflammation des parois artérielles et non le cholestérol lui-même.  C’est la conséquence, pas la cause. Alors, détruisons ce mythe une fois pour toutes car on se trompe de cible. La détérioration de l’endothélium provoque l’inflammation qui a pour conséquence l’athérosclérose. Les causes de la dégradation sont multiples : excès de sucre, le tabac, le stress, une alimentation pauvre en antioxydants, la sédentarité …. Le vieillissement (prématuré parfois) et l’épaississement des artères sont les véritables coupables des maladies coronariennes. 


Les grands perdants : vous et le coenzyme Q10

Les conséquences directes et visibles de la prise de statines sont très nombreuses : fatigue chronique due à l’effondrement du coenzyme Q10, faiblesse musculaire, douleurs diffuses, pertes de mémoire, voire diabète ! Quand on sait que le diabète est une cause majeure des maladies cardiaques !

Quant au coenzyme Q10, c’est l’élément indispensable si vous vous préoccupez de votre santé cardiovasculaire. C’est bien simple, on le retrouve partout :  c’est l’étincelle pour votre création d’énergie. Ubiquinone, autre nom du coenzyme Q10 a la même étymologie que le mot « ubiquité » qui veut dire omniprésence.   Essentiel au fonctionnement de chaque cellule de votre corps, il décroit naturellement avec l’âge et est anéanti en cas de prise de statines. Si à 20 ans, vous êtes au top de votre forme, c’est parce sa production est à son paroxysme. Par contre à 80 ans, la diminution de sa production au niveau du muscle cardiaque est abyssale. Les séniors ont 50% de coenzyme Q10 en moins que les jeunes adultes !

Le coenzyme Q10 ou ubiquinone (pour la forme oxydée) ou ubiquinol, transforme l’ATP en ADP pour la production d’énergie intracellulaire. Il diminue naturellement avec l’âge, mais le stress, les maladies, le sport intense et les fameuses statines en réduisent considérablement les bénéfices.

Le cholestérol augmentant de façon tout à fait naturelle avec l’âge, si votre médecin vous prescrit des statines en plus, vous vous affaiblirez considérablement !

Le coenzyme Q10 est LA vitamine du cœur. En quelques chiffres, ce muscle fait circuler 5 litres de sang par minute soit 7200 litres par jour et bat au rythme quotidien de 100.000 battements. C’est dire le travailcolossal de cet organe et ses besoins en énergie, donc en coenzyme Q10! C’est la raison pour laquelle les cellules du muscle cardiaque sont très riches en mitochondries et sont dépendantes et grandes consommatrices de cette coenzyme, essentielle à son fonctionnement. C’est son carburant tout simplement.

La supplémentation en coenzyme Q10 permet de diminuer le cholestérol oxydé en partie responsable du développement de la plaque d’athérome et donc de l’obstruction des artères coronaires.

Vous obtiendrez également des résultats remarquables pour les cas d’insuffisance cardiaque. Près de 700.000 personnes sont touchées en France. Cela se manifeste par un essoufflement inhabituel, une impossibilité de dormir couché à cause des risques d’étouffement.  Le coenzyme Q10 s’avère incontournable pour augmenter le rendement de cette pompe et donc permettre un bon fonctionnement tant du circuit sanguin que de l’approvisionnement des cellules en oxygène et nutriments.  Il est bien triste de constater que les cardiologues n’y prêtent aucune attention malgré ses effets incroyables dans toute la sphère cardiaque.

Comme vous le constatez, ce coenzyme intervient à de nombreux niveaux : cœur, cholestérol oxydé, insuffisance cardiaque, mais aussi hypertension artérielle. En effet, la cause principale de l’hypertension est la rigidité des vaisseaux sanguins.  Ici encore, le coenzyme Q10 intervient comme protecteur des cellulesendothéliales. Il agit directement sur l’oxyde nitrique que l’on retrouve dans le flux sanguin et qui a une activité vasodilatatrice mais qui est très réactif aux composés radicalaires. Il en préserve sa structure grâce à son action antioxydante. La prise de Coenzyme Q10 permet de détendre les hypertendus par son action combinée sur la pression systolique et diastolique.

Il est même fortement conseillé de prendre du coenzyme Q10 en cas de maladie de Parkinson grâce à une protection de la zone du cerveau endommagée par la maladie. 


Ubiquinol ou ubiquinone ?  

Il existe plusieurs formes de coenzyme Q10. Vous trouverez de l’ubiquinol ou de l’ubiquinone. Tout est une question de prix et de biodisponibilité. La forme ubiquinone liposomé sera le meilleur choix tant pour votre portefeuille que pour les bénéfices cellulaires. Il permettra une respiration cellulaire et une production d’énergie optimales.

Retrouvez le tonus de vos 20 ans ! C’est une véritable vitamine anti-âge qui permet de retrouver vitalité et dynamisme d’un point de vue physique et mental.


Références :

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3096178/

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/25375075

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/7752838

https://www.lexpress.fr/informations/cholesterol-on-vous-ment_605035.html

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3178961/

Les informations de cette lettre d'information sont publiées à titre purement informatif et ne peuvent être considérées comme des conseils médicaux personnalisés. Aucun traitement ne devrait être entrepris en se basant uniquement sur le contenu de cette lettre, et il est fortement recommandé au lecteur de consulter des professionnels de santé dûment homologués auprès des autorités sanitaires pour toute question relative à leur santé et leur bien-être. L’éditeur n’est pas un fournisseur de soins médicaux homologués. L’éditeur de cette lettre d'information ne pratique à aucun titre la médecine lui-même, ni aucune autre profession thérapeutique, et s’interdit formellement d’entrer dans une relation de praticien de santé vis-à-vis de malades avec ses lecteurs. Aucune des informations ou de produits mentionnés sur ce site ne sont destinés à diagnostiquer, traiter, atténuer ou guérir une maladie.