Comment passer le cap de la ménopause en douceur ?

un complément alimentaire vous aidera

Ménopause, ce cap obligatoire

Cette étape incontournable dans la vie d’une femme en effraye plus d’une. Une page se tourne, un nouveau chapitre de la vie commence. Psychologiquement, ce passage peut être mal vécu, car en plus de mettre fin à la période de fertilité, il est souvent associé à de nombreux symptômes qui pourrissent la vie de la gent féminine : insomnies, transpiration excessive, bouffées de chaleur, sueurs nocturnes, sautes d’humeur, prise de poids, sécheresse vaginale, incontinence urinaire, perte de cheveux, diminution de la libido… 

L’arrêt des règles peut être vécu comme une épreuve lourde et pénible. On estime qu’ 1,2 milliards de femmes seront ménopausées à l’horizon 2030 dans le monde.  Voyons comment y remédier naturellement pour que cette transition soit la plus douce et respectueuse du corps et de son nouveau rythme. 

Parfois très précoce, aux alentours de 40 ans, mais le plus souvent autour de la cinquantaine, la ménopause bouleverse la vie de chaque femme. Elle s’annonce discrètement 4, voire 5 ans avant l’arrêt définitif des règles. On parle alors de péri-ménopause ou de pré-ménopause, période pendant laquelle les ovaires produisent petit à petit moins d’œstrogènes, avec pour conséquences, une irrégularité des cycles et l’accentuation du SPM ou syndrome prémenstruel tels que sensibilité des seins, fatigue importante, inconforts pendant les relations sexuelles, augmentation du stress, sommeil agité voire insomnies sévères. 

Oestrogènes et progestérone, un déséquilibre invalidant

Vous pouvez également avoir un déséquilibre entre œstrogènes et progestérone qui se manifeste aussi par des troubles des règles, arrivant soit en avance soit en retard, souvent plus abondantes. Le taux d’œstrogènes peut être bien supérieur au taux de progestérone et il est essentiel de rétablir cet équilibre. 

Les déséquilibres hormonaux peuvent s’améliorer avec l’aromathérapie notamment et l’utilisation de la sauge sclarée. L’acupuncture peut être une béquille intéressante dans cette période de transition. Un autre moyen très efficace est de vous apporter de la progestérone naturelle via l’utilisation de la crème Yam. 

Le déséquilibre hormonal, à prévalence oestrogénique, est très invalidant. La progestérone est l’hormone qui équilibre les œstrogènes et qui apparaît en seconde partie du cycle féminin. 

Elle agit au niveau du système nerveux avec une action protectrice des neurones tout en favorisant leurs connexions. Elle agit sur le GABA : action sédative, apaisante, anxiolytique, antidépressive. De plus, grâce à son action diurétique, elle permet aux femmes de dégonfler à l’approche des règles, principalement en période de péri ménopause. 

Les conséquences du stress

Le stress est un énorme facteur de diminution de la production de progestérone menant à la prédominance oestrogénique, avec son lot de conséquences comme les sautes d’humeur, les envies sucrées, les tensions mammaires, l’acné, le ventre gonflé,…. Le cortisol, stimulé en permanence par un stress chronique et prolongé, diminue la production de progestérone. 

Il est essentiel de trouver des solutions pour gérer ce stress par l’activité sportive modérée et régulière, la pratique de la cohérence cardiaque, une alimentation riche en magnésium et en tryptophane,…. 

Vous avez dit progestérone ? 

Toutes les progestérones ne se ressemblent pas et peuvent avoir des effets opposés. De synthèse ou naturelle, faites le tri et choisissez la bonne. 

Votre gynécologue ou médecin traitant pourra éventuellement vous conseiller un traitement hormonal de substitution (TSH), comme c’est le cas chez près de 2 millions de femmes en France pour éviter les symptômes de la ménopause. Mais ces traitements augmentent les risques de développer un cancer du sein et/ou de l’utérus. Il est donc essentiel de trouver des alternatives qui ne mettent pas la vie des femmes en danger et qui leur assurent un confort de vie optimal. 

Mieux vaut alors se tourner vers des solutions plus naturelles, extraites de sources végétales qui apporteront un net apaisement en cette période chahutée. 

L’igname sauvage : le soulagement féminin !

L’igname sauvage, ou plus particulièrement la diosgénine, ingrédient actif présent dans le tubercule et à la base de la crème Yam, est utilisée en médecine traditionnelle chinoise pour traiter divers symptômes, notamment ceux de la ménopause. Ce n’est pas une hormone, mais bien le précurseur des hormones surrénaliennes et sexuelles. 

Igname sauvage permet de soutenir la concentration de progestérone et de rétablir l’équilibre en diminuant les symptômes de carence : stimulation de la libido, du sommeil, diminution de l’anxiété et du sentiment dépressif. Cette racine permet également une action diurétique en diminuant la sensation de gonflement. 

Les autres propriétés de l'igname

- Augmentation de l’énergie grâce à son action sur le cortisol et sur la DHEA

- Stimulation de la fonction biliaire et donc de la digestion des graisses

- Diminution des douleurs articulaires grâce à sa légère action anti-inflammatoire

- Diminution des symptômes prémenstruels (crampes, douleurs mammaires...)

- Protection contre les kystes mammaires

- Augmentation de l’action des hormones thyroïdiennes

- Maintien de masse osseuse

- Diminution du vieillissement lié à la chute hormonale

-

La crème Yam, pour une ménopause sans pépins

Il existe deux formes de complémentation : en gélules et en crème. La première est bien moins efficace car les principes actifs n’atteignent pas les tissus ciblés, notamment à cause de l’action de l’acide gastrique. La crème Yam est beaucoup plus active, déjà dès le premier mois chez certaines femmes. 

La diminution de la progestérone peut se remarquer très tôt dans la vie d’une femme, parfois même avant 30 ans. Il est essentiel de prendre en compte ce facteur bien avant l’arrivée de la ménopause, idéalement dans la quarantaine. 

La crème Yam est idéale et très agréable d’utilisation et s’applique deux fois par jour sur les avant-bras. 

La ménopause peut désormais se dérouler sans pépin majeur, tout en douceur, grâce à des solutions naturelles qui ont fait leurs preuves. Rester jeune dans la tête et dans son corps dépend essentiellement de vos hormones. Prenez-en soin !


Yam Crème


YamCrème est à base de la plante Yam qui aide à lutter contre les symptômes de la ménopause.

Clarico-Text-Image
Comment passer le cap de la ménopause en douceur ?
Marion de Perfect Health Solutions
8 mai, 2020
Share this post
Archiver
Se connecter to leave a comment