Le miracle magnésien

L'importance du magnésium

Vous êtes probablement en grande carence sans le savoir, sans en avoir le moindre soupçon. Et pourtant, votre corps vous envoie des messages clairs que vos réserves sont complètement vides :

Fatigue extrême, lassitude, manque de peps

L’œil qui frétille toute la journée

Des crampes qui surviennent même la nuit

Problèmes de la sphère cardiaque, arythmies, hypertension

Insomnies, troubles nerveux

Hyper réactivité au stress et au bruit

Ostéoporose

Gestion du glucose, diabète

Constipation chronique

Migraines

Asthme


      

La liste est très longue pour un seul minéral qui fait défaut.

Co-facteur, le magnésium est impliqué dans près de 300 réactions enzymatiques. Quelques milligrammes de cette précieuse substance vous manquent et votre vie devient un véritable enfer. L’hypomagnésémie (pour le terme scientifique) touche de très nombreux français. Les apports recommandés de 300mg/jour ne sont souvent jamais atteints pour plusieurs raisons :

- Une alimentation raffinée et peu variée. Les processus de transformation, l’utra raffinage des aliments consommés appauvrissent nos repas en de nombreux minéraux dont le magnésium.

- Les divers régimes amaigrissants qui vous privent de tout ce dont vous avez besoin.

- Les diurétiques vous font littéralement « pisser » vos minéraux. Si vous faites de la rétention d’eau, prenez plutôt du magnésium, qui vous fera dégonfler, surtout en période prémenstruelle. 

- Le stress chronique, grand ennemi du magnésium. Revoyez votre mode de vie, reprenez le sport mais attention, de façon modérée car l’activité physique intense vous prive aussi de magnésium. 

- Les personnes âgées et les personnes malades sont aussi sujettes aux carences, ainsi que les personnes qui consomment une trop grande quantité d’alcool. 

Nous sommes tous concernés par ce minéral. Inutile de doser sa concentration dans une prise de sang, l’info sera bien plus proche de la réalité si elle est mesurée dans les urines. 

 

Les sources alimentaires

Quand on pense au magnésium, on pense directement au plaisir de déguster du chocolat. Mais il faudrait consommer 100gr de chocolat noir pour avoir 170mg de magnésium. Il n’est ni envisageable, ni sain d’en consommer une telle quantité tous les jours. Vous en trouverez une plus grande quantité dans le cacao pur dégraissé où vous aurez 410mg pour 100gr.  Mais soyons réalistes, avaler une telle quantité de cacao pur est une aberration !

Les noix du Brésil ou les amandes sont également les aliments les plus riches en magnésium. Le sarrasin affiche fièrement aussi une bonne concentration. Les légumes verts, riches en chlorophylle sont tout bénéfices pour tenter d’équilibrer les apports.

Certaines eaux minérales sont également de bonnes sources de magnésium. 

Tous les magnésium ne se valent pas !

Des enquêtes ont été réalisées en Europe et aux Etats-Unis ont mis en évidence les apports bien inférieurs aux recommandations. Les régimes type occidental sont carencés et le stress s’impose comme une norme de vie.   Une complémentation s’avère souvent nécessaire pour retrouver un métabolisme normal et une énergie constante.  

Vous trouverez ce minéral sous de très nombreuses formes. Mais certains types de sels de magnésium peuvent causer des symptômes gastro-intestinaux comme de la diarrhée par exemple.  Le chlorure de magnésium en est presque cliché tant il entraine des désordres digestifs. Par contre le glycérophosphate, le citrate et le bisglycinate en sont d’excellents vecteurs.  La biodisponibilité est différente d’un complément à l’autre en fonction du sel qui l’accompagne. 

Le magnésium a également besoin de co-facteurs comme les vitamines du groupe B (B2, B3,B5, B9) pour une absorption maximale. Soyez particulièrement attentifs car sans facilitateur, pas de disponibilité, donc pas d’effet. Vous jetez votre argent par les fenêtres !

Vous l’aurez compris, le magnésium est indispensable mais les apports alimentaires font souvent défaut. Une complémentation vous sera d’un grand secours pour vous aider à vivre mieux, au quotidien. 


Références :

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4455825/

https://ods.od.nih.gov/factsheets/Magnesium-HealthProfessional/

https://www.lanutrition.fr/bien-dans-sa-sante/les-complements-alimentaires/les-principaux-complements-alimentaires/les-complements-correcteurs-de-l-alimentation/le-magnesium/quel-magnesium-choisir