Les bactéries sont nos amies

Le Kimchi pour la reconstitution et la fortification de la flore intestinale

Depuis Pasteur, le monde de la médecine a bien changé. Des microbes comme la peste ont décimé des peuples entiers. Les bactéries nous plongent directement dans une vision d’un monde sale et répugnant, dont il faut se méfier et se purifier. Staphylocoque doré, syphilis ou encore tuberculose font encore frémir bon nombre d’entre nous. Le grand nettoyage, la pasteurisation, la « débactérisation » a battu son plein pendant de nombreuses années. Mais l’excès d’hygiène du siècle passé a été à l’origine du développement de nombreuses maladies, en concomitance avec l’utilisation des antibiotiques. Tout est stérile, les bactéries sont encore souvent considérées, à tort, comme des ennemis à éradiquer.  Même les produits ménagers plébiscités à la télévision font l’apologie de la propreté pure, entre gel antibactériens pour les mains et nettoyants pour les sols, tout doit être immaculé. La guerre contre les bactéries est déclarée !

Et pourtant, nous sommes d’origine bactérienne. Notre planète a 4,5 milliards d’années. Les bactéries sont apparues voilà 3,8 milliards d’années. Ce sont les plus vieilles habitantes de notre planète. Sans elles, aucune vie ne serait possible. Nous sommes des êtres hybrides, à la fois humain et bactérien. Nous avons le grand tort de mettre toutes les bactéries dans le même panier. Pour quelques une extrêmement agressives, la grande majorité est essentielle pour nous, à une condition : être au bon endroit. Vous entendez parler de votre microbiote mais vous hébergez des bactéries sur l’entièreté de votre corps : peau, muqueuses, estomac,.. Si une bactérie bénéfique pour votre peau se retrouve dans votre flux sanguin à cause d’une coupure, des infections peuvent apparaître.

Saviez-vous que les bactéries sont indispensables à notre développement tant physique que psychologique ?

Ces micro-organismes sont présents pour nous protéger, nous aider à combattre d’autres bactéries pathogènes, qui veulent nous faire la peau. Les bactéries sont indispensables à notre développement tant physique que psychologique, à la construction osseuse aussi. En échange du gîte et du couvet, elles nous offrent d’innombrables services comme la production de vitamines (K, B12,..), des AGCC (acides gras à chaine courte) indispensables pour nourrir nos entérocytes, elles communiquent et éduquent notre système immunitaire, digèrent les fibres, …

Pour avoir un microbiote sain, nous devons les nourrir correctement et les bénéfices n’en seront que décuplés. Consommez des aliments sains, naturels, bio, non transformés, les plus frais possibles. Variez les types de protéines, animales et végétales, des légumes colorés, des fruits muris au soleil autant que possible.

Votre microbiote, c’est votre empreinte digitale, vous êtes donc unique ! La naissance est une étape décisive : césarienne ou voie basse, allaitement ou biberon, votre corps se construit dès les premières secondes de votre vie. Même des jumeaux homozygotes auront des flores différentes.


L’avenir bactérien, la nouvelle médecine de demain

Une nouvelle mouvance, plus en adéquation avec nos origines bactériennes, voit le jour. Le « tout désinfecté » s’épuise au profit du respect de ces micro-organismes. Pourquoi les tuer puisqu’ils font partie de nous ? Ne pouvons-nous pas nous réjouir de ce partage et cette symbiose ? Il y a quelques années sont apparus les probiotiques car certains médecins et scientifiques se sont rendus compte de l’intérêt de ces petites bébêtes pour notre santé.

On sait maintenant que notre microbiote va influencer notre gain ou perte de poids. Des expériences ont été réalisées sur les souris axéniques (souris élevées en milieu stérile, sans microbiote). On leur a injecté des bactéries de personnes minces et d’autres, de personnes obèses. Les souris du second groupe sont devenues obèses, les autres sont restées minces, alors qu’elles avaient la même quantité de calories par jour ! Surprenant ! Ce qui remet en cause les théories fumeuses des sacro-saintes calories.

On sait aussi que les bactéries sont impliquées dans le bon fonctionnement du système cardio-vasculaire. Les personnes présentant un risque d’accident vasculaire cérébral ou d’infarctus ont un microbiote différent des personnes ne présentant pas ce risque. Adieu statines ! Le problème est donc ailleurs.

On remarque la même chose chez les diabétiques de type 2, chez les personnes dépressives, anxieuses,…. Une analyse de selles peut révéler votre personnalité. Intriguant !

Aujourd’hui, on remet en cause la pasteurisation. On promeut le kéfir d’eau ou le kéfir de fruit, le kombucha (thé fermenté), les aliments lacto-fermentés, le camembert au lait cru, la choucroute, bref, on se jette littéralement sur les bactéries, pour qu’une armée invisible puisse nous protéger.

La fermentation est ancestrale et permet de conserver les aliments et de potentialiser les atouts des produits fermentés. Les avantages sont innombrables.

Faites attention aux produits fermentés industriels qui sont ensuite pasteurisés. Utilité nulle évidemment.

Le kimchi, un atout santé pour vous et vos bactéries

Aliment traditionnel fermenté coréen, le kimchi associe à merveille des légumes avec des bactéries lactiques probiotiques. Lactique ne signifie pas qu’elles proviennent des produits laitiers mais bien qu’elles produisent de l’acide lactique. Cet aliment hors du commun renferme une mine de bienfaits pour vous et votre microbiote. C’est une excellente source de bactéries lactiques qui produisent un effet surprenant sur votre métabolisme. Il convient à tous les régimes, omnivores, végétariens et végétaliens. Cette préparation combine le chou, l’ail, les radis, des piments rouges et des épices fermentées.

Il régule le transit intestinal et sa motilité, protège votre flore des agressions alimentaires, environnementales, élimine les toxines, notamment les mycotoxines comme le candida albican, réduit le cholestérol, joue un rôle antivieillissement, améliore l’immunité, réduit les affections cutanées, aide à contrôler le poids, joue un rôle fabuleux contre les agressions pro-oxydantes, améliore la sensibilité à l’insuline,…

L’accumulation des études et des données attestent de l’efficacité de ce produit miracle.

Aliment tout en un puisqu’il associe probiotiques (bactéries) et prébiotiques (aliments pour les bactéries).

L’homme a-t-il enfin compris l’intérêt des bactéries et de la symbiose ? Comprend-il que la médecine de demain ne sera plus de bombarder l’ensemble de notre armée à coup d’antibiotiques et de pasteurisation à outrance mais de promouvoir les soldats qui nous défendent ? Entre voit il l’ensemble des possibilités que nous offre cette autre forme de vie ? 

Les informations de cette lettre d'information sont publiées à titre purement informatif et ne peuvent être considérées comme des conseils médicaux personnalisés. Aucun traitement ne devrait être entrepris en se basant uniquement sur le contenu de cette lettre, et il est fortement recommandé au lecteur de consulter des professionnels de santé dûment homologués auprès des autorités sanitaires pour toute question relative à leur santé et leur bien-être. L’éditeur n’est pas un fournisseur de soins médicaux homologués. L’éditeur de cette lettre d'information ne pratique à aucun titre la médecine lui-même, ni aucune autre profession thérapeutique, et s’interdit formellement d’entrer dans une relation de praticien de santé vis-à-vis de malades avec ses lecteurs. Aucune des informations ou de produits mentionnés sur ce site ne sont destinés à diagnostiquer, traiter, atténuer ou guérir une maladie.