Découvrez nos produits pour la saison du Printemps  

Astuces anti-ronflement

En France, on compterait environ 15 millions de ronfleurs. Mais qui sont considérés comme ronfleurs ? Pour jouer dans la catégorie officielle, il faut faire partie de celles et ceux qui ronflent au moins 4 nuits par semaine. 

Bien que les conjoints ou conjointes se plaignent du bruit et de la difficulté de passer des nuits paisibles, il ne faut pas oublier que le ronflement est avant tout un problème pour le principal intéressé : le ronfleur. 

Découvrez des astuces naturelles pour éviter d'envenimer la situation et que chacun retrouve un sommeil réparateur.

Les ronflements, d'où viennent-ils ?

La nuit, quand on dort, les muscles se relâchent. Le palais, la mâchoire, la langue et la luette sont complètement détendus rétrécissant de ce fait les voies respiratoires. L'air ne peut plus passer aussi fluidement faisant alors vibrer les muqueuses à son passage.

schèma du ronflement

Cependant, on dénombre 3 grandes causes de ronflement:

  • le nez bouché : déviation de la cloison nasale, polype...

  • l'arrière de la luette trop grosse

  • la langue qui part en arrière

Quels sont les facteurs aggravant les ronflements ?

Tout ce qui implique une obstruction du passage de l'air dans les voies respiratoires augmentent les risques de ronflement. 

On compte les facteurs suivants:

  • le surpoids et notamment l'obésité. En effet, la graisse présente dans les tissus rétrécit d'autant plus le conduit respiratoire. Le passage de l'air est obstrué, les tissus vibrent. Le surpoids est le premier facteur à prendre en compte et sur lequel agir si nécessaire.  


  • Dormir sur le dos provoque un affaissement du voile du palais et un retrait de la langue vers l'arrière. L'air ne peut plus circuler de manière fluide, les muqueuses vibrent, c'est le ronflement assuré. 


  • Souffrir d'apnée du sommeil. Il y a une corrélation entre apnée du sommeil et ronflement bien que l'un est indissociable de l'autre. En effet, ce n'est pas parce que l'on souffre d'apnée de sommeil que l'on est forcément un ronfleur et inversement. En revanche, il arrive souvent que l'un et l'autre coexistent et s'entretiennent. 


  • La fatigue peut jouer un rôle non négligeable. Quand on est très fatigué, on se détend d'autant plus. Les muscles de la mâchoire, du voile du palais, de la langue et de l'arrière de la gorge sont complètement relâchés obstruant les voies respiratoires. 


  • Les repas trop copieux. La pression abdominale modifie la manière de respirer ainsi que la position durant le sommeil. 


  • Les somnifères et les décontractants musculaires détendent tellement les muscles que ceux-ci compriment le passage de l'air et vibrent à son contact.


  • Le tabac provoque une inflammation des muqueuses


  • L'alcool détend les muscles de la gorge et de la langue qui vont se mettre à vibrer

Quels sont les conseils des médecins pour arrêter de ronfler ?

En fonction de la gravité et de l'impact des ronflements sur la qualité du sommeil et de la santé, le médecin ORL peut alors proposer :

  • un dispositif d'orthèse sous forme de gouttière à insérer dans la bouche au coucher pour créer un espace de circulation d'air. Cette orthèse peut dans certain cas être proposée et réalisée par un dentiste et remboursée en partie par la sécurité sociale. 

  • Une opération au laser qui, pour le voile du palais peut durer toute la vie et pour le nez quelques années. 

  • Des radiofréquences qui améliorent les ronflements pendants quelques mois. 

Quelles sont les astuces pratiques pour arrêter de ronfler ?

Pour arrêter de ronfler, il faut enlever une obstruction. Il faut donc veiller à ouvrir le passage de l'air vers la langue ou vers le nez.

  • Demander un dépistage d'apnée du sommeil à son médecin pour confirmer ou infirmer cette hypothèse. En fonction du résultat, on pourra adapter la solution. 

  • Perdre du poids si besoin (solution de première intention)

  • Revoir son hygiène de vie : alimentation, activité physique, hydratation, gestion du stress...

  • Eviter le tabac, l'alcool et les repas trop copieux

  • Dormir sur le côté. Si l'on n'a pas l'habitude, dans un premier temps, on peut installer un traversin ou des coussins sur le côté pour caler le dos.

  • Spray nasal à l'eau de mer pour fluidifier les muqueuses tous les matins et soirs.

  • Porter des écarteurs narinaires pour améliorer le passage de l'air dans le nez

  • Insérer une orthèse ou gouttière sur mesure ou thermo-formée

  • Exercice pour tonifier la langue à pratiquer chaque soir avant de se coucher

Pour conclure: attention aux accessoires qui cachent la cause des ronflements 

Les accessoires qui promettent le miracle ne traitent pas la cause des ronflements et encore moins le manque d'oxygène qui peut s'avérer très grave pour le ronfleur. Quelqu'un qui ronfle est quelqu'un qui s'asphyxie sans s'en rendre compte. Il faut ouvrir le passage pour le ronfleur qui s'étouffe... 

Les effets des ronflements sur la santé sont sérieux : sommeil perturbé, risques d'apnée avec son lot conséquences telles que l'AVC, les accidents artériels et respiratoires.

Brasil Maria 9 mai, 2023
Partager ce poste
Archiver
Se connecter pour laisser un commentaire.

Les 6 bienfaits de la douche froide