Comment gérer le stress et ses effets sur le corps ?
29 septembre, 2021 par
Alexia Vinel
| aucun commentaire pour l'instant


Le stress est un problème courant dans la vie quotidienne. En journée, nous devons travailler, s’occuper des enfants, aller les chercher à l’école et au sport et s’il nous reste un peu de temps en fin de journée, nous essayons de voir des amis. Bref nos journées sont complètes et le stress en est une partie intégrante.

Lorsque nous voulons réduire ce stress, dans la plupart des cas nous n'y parvenons pas car notre cerveau ne parvient pas à s’arrêter pour un moment. Et avec une tête pleine de soucis, de pensées et d'idées, il est plus difficile de se détendre.


Le stress, un nuisible à éliminer

Le stress n'est pas seulement fatiguant, il peut aussi être nuisible. Il nous rend moins heureux et a également un effet négatif sur le métabolisme et le système immunitaire. Il peut également laisser des traces dans le cerveau. Lorsque le corps est exposé au stress, l'hormone du stress, le cortisol, réduit la production de la zone du cerveau qui est importante pour l'apprentissage, la mémorisation et la navigation. Le stress chronique peut donc rendre le cerveau moins apte à se souvenir des choses au fil du temps.


Comment fonctionne le stress

Lorsque vous vous trouvez dans une situation stressante, le cerveau met deux systèmes en marche.

Le premier système concerne le système nerveux sympathique qui veille presque immédiatement à ce que le corps soit prêt à l'action. C'est ce qu'on appelle la "réaction de combat ou de fuite". Le corps met alors plusieurs choses en marche :

  • Les muscles se contractent, 

  • La pression sanguine et le rythme cardiaque augmentent et 

  • Les pupilles se dilatent,

  • Le sang des organes est prélevé et envoyé en plus grande quantité aux muscles. 

  • La digestion ralentit,

  • L’immunité de l’organisme diminue.

En somme, le corps met toutes ses ressources en œuvre pour permettre au corps de réagir le plus rapidement possible.

Après quelques minutes, le deuxième système entre en jeu. Une petite glande située dans le cerveau, l'hypophyse, ordonne aux glandes surrénales de produire du cortisol, l'hormone du stress. Le taux de sucre dans le sang augmente et le métabolisme s'accélère, libérant plus d'énergie pour faire face à la situation stressante.


Deux systèmes de stress trop souvent activés

Les deux systèmes de stress ci-dessus sont très utiles car ils permettent au corps d'agir rapidement dans les situations d'urgence. Cependant, ils présentent un inconvénient majeur dans notre société actuelle. 

En effet, notre cerveau ne fait pas de différence entre les différents stress qui remplissent nos vies. Ainsi, il active ces systèmes de stress non seulement en cas de danger réel, en cas de freinage brutal par exemple, mais aussi dans des situations moins physiques et plus psychologique. Pensez aux moments où vous êtes pressé ou lorsque vous devez faire une présentation importante devant vos patrons. Les deux systèmes de stress sont également activés à ces moments-là. 


Comment gérer son stress

Le stress pouvant être une agression pour l'organisme, il est important de le réduire au maximum. Mais cela est plus facile à dire qu’à faire. 

  • Déstresser grâce à l’exercice

Lorsqu'il est difficile de se détendre, par exemple parce que la tête est trop pleine, l'exercice peut être une bonne solution. Lorsqu'il est stressé, le corps produit l'hormone adrénaline et l'exercice aide à la neutraliser de manière pratique. 

  • Noter ses pensées sur papier

Une autre façon de réduire le stress est de prendre le contrôle des pensées qui hantent l'esprit. Lorsque ces pensées sont écrites sur une feuille de papier, elles ne continueront pas à hanter l'esprit autant car il y a une vue d'ensemble sur le papier. Dans la tête, les tâches et les pensées sont liées aux émotions. Il peut arriver que des tâches qui ne sont pas du tout importantes hantent l'esprit toute la journée, tandis que les tâches les plus importantes restent en retrait.

  • Prendre des compléments alimentaires

Il existe également plusieurs vitamines qui peuvent réduire le niveau de stress de l'organisme. Lorsque le corps est tendu ou stressé, il est soumis à des exigences supplémentaires. Lorsque le corps est en situation de lutte ou de fuite, il consomme plus d'énergie et devitamines que lorsqu'il fonctionne normalement. C'est pourquoi il peut être judicieux de prendre la bonne quantité de vitamines pendant les périodes de stress supplémentaires. Par exemple, les vitamines B soutiennent le fonctionnement du système nerveux et donc aussi la capacité de performance. La vitamine C réduit l'effet négatif du stress sur le système immunitaire.

Clarico-3 Columans Style 1

Multivit Liposomé

Multivit Liposomé assure des apports journaliers suffisants afin de contribuer à éviter les éventuels manques. Ce complexe soutient l’ensemble du métabolisme et concourt à retrouver rapidement fonctionnement et taux d’énergie optimum.

Acheter

Clarico-3 Columans Style 1

B Vitamines Complexe Liposomé

La vitamine B, importante pour ralentir le vieillissement des cellules (par la vitamine B2 - riboflavine - contribuant à la protection des cellules contre le stress oxydatif), constitue également un élément essentiel de l'organisme.

Clarico-3 Columans Style 1

Vitamine C Liposomale +

La vitamine C liquide se présente sous sa forme liposomée qui est utile en cas de différents troubles du bien-être et de l'organisme, du stress, la fatigue, l’angoisse, la perte de mémoire, l’humeur triste ; le système de défenses naturelles,... 


Les informations de cette lettre d'information sont publiées à titre purement informatif et ne peuvent être considérées comme des conseils médicaux personnalisés. Aucun traitement ne devrait être entrepris en se basant uniquement sur le contenu de cette lettre, et il est fortement recommandé au lecteur de consulter des professionnels de santé dûment homologués auprès des autorités sanitaires pour toute question relative à leur santé et leur bien-être. L’éditeur n’est pas un fournisseur de soins médicaux homologués. L’éditeur de cette lettre d'information ne pratique à aucun titre la médecine lui-même, ni aucune autre profession thérapeutique, et s’interdit formellement d’entrer dans une relation de praticien de santé vis-à-vis de malades avec ses lecteurs. Aucune des informations ou de produits mentionnés sur ce site ne sont destinés à diagnostiquer, traiter, atténuer ou guérir une maladie. 

Alexia Vinel 29 septembre, 2021
Partager ce poste
Archiver
Se connecter pour laisser un commentaire.