L’arthrose chez vos animaux de compagnie
22 septembre, 2021 par
Alexia Vinel
| aucun commentaire pour l'instant

Connue comme étant une maladie articulaire qui attaque les humains, l’arthrose est aussi une pathologie courante chez les animaux notamment les chats, les chiens et les chevaux. Elle se caractérise par la corrosion des articulations. Une fois atteint d’arthrose, les mouvements deviennent de plus en plus difficiles pour l’animal à cause de la douleur. Celle-ci est engendrée par une cause particulière au niveau de l’articulation. Faute de traitement, elle peut se transformer en d’autres maladies plus graves qui pourront finir par réduire considérablement voire rendre impossible la mobilité de la victime. 

Ainsi, votre animal peut avoir du mal à se déplacer. L’affection attaque principalement les cartilages avec des transformations et des irrégularités des os sous-jacents. Heureusement, il est possible de prévenir cette maladie mais aussi d’y apporter des solutions. Voici plus d’informations. 


L’arthrose, c’est quoi exactement ?

L’arthrose est aussi appelée arthropatie dégénérative ou ostéo-arthrose. Il s’agit principalement d’une affection locomotrice qui affecte, dans la majorité des cas, les animaux âgés. Elle peut aussi atteindre les jeunes animaux mal-nourris ou bien ceux dont les articulations sont trop sollicitées à la suite d’exercices intenses. C’est le cas des chevaux de course par exemple. 

Cette pathologie est douloureuse car ce sont les cartilages articulaires, censés séparer les os d’une articulation, qui se dégénèrent. Par conséquent, les chocs ne sont plus amortis et les structures avoisinantes ne sont plus préservées. 

Une fois qu’un animal est atteint de cette maladie, il entre dans ce que l’on appelle « le cercle vicieux » de l’arthrose qui est un processus dégénératif. En plus de la destruction du cartilage, celui-ci implique également des remodelages osseux et des changements des tissus voisins.  


Les causes et les symptômes de l’arthrose

L’arthrose chez les animaux peut être primitive ou secondaire. D’une manière générale, elle apparaît quand l’animal vieillit comme étant déjà dit. Elle peut donc, ne pas avoir de cause précise. Elle peut aussi résulter d’un précédent traumatisme ou d’une maladie que l’animal a pu subir au niveau des articulations. 

Dans la plupart des cas, les facteurs de l’arthrose sont les suivants :

  • des difformités osseuses génétiques, 

  • des dommages au niveau du cartilage, 

  • des déchirures des ligaments, 

  • des maladies osseuses

  • une activité physique excessive et non adaptée à la condition physique de l’animal,

  • et le syndrome de l’obésité. 

Ces problèmes induisent des contraintes sur les cartilages et causent une inflammation de l’articulation. Les cartilages se détériorent, les os sous-jacents accroissent : l’arthrose s’installe.


L’arthrose chez les canidés

La manifestation de la maladie chez le chien se traduit par une douleur et une raideur « à froid ». L’animal commence à avoir du mal à se lever et à bouger dès le matin. Il peut aussi devenir encore plus paresseux après un long repos dans la journée. Au fil du temps, il peut boiter et finir par ne plus réussir à grimper, à monter ou à descendre les escaliers. 


L’arthrose chez les félins

Chez le chat, l’arthrose cause aussi des changements palpables au niveau de ses habitudes de locomotion. L’animal n’arrive plus à sautiller ou à se déplacer entre les meubles. Il devient de moins en moins actif. 


L’arthrose chez les équidés

Pour un cheval, le signe le plus courant de l’arthrose est la boiterie. Selon les recherches faites sur les équidés, plus de 60% des boiteries ont un rapport avec cette maladie. Elle peut aussi se manifester par une raideur, une boiterie à froid, une douleur lors de la manipulation de l’articulation ou un gonflement au niveau de l’articulation. Cette dernière devient palpable quand l’inflammation est aigüe. 


La pathologie attaque en majorité les chiens et les chevaux. Cependant, les chats sont également souvent concernés. Seulement, les symptômes sont plus difficilement visibles chez les félins.  


Préventions et traitements de l’arthrose des animaux 

En cas de manifestation d’un ou de plusieurs symptômes, il faut tout de suite emmener l’animal chez un vétérinaire. Les lésions d’arthrose sont, dans la majorité des cas, diagnostiquées lors de radiographies. Il faut noter cependant que cette pathologie est traitable mais pas guérissable. Les soins pouvant être faits permettent de ralentir son évolution, de réduire la douleur et d’optimiser l’état de l’articulation car il n’est généralement pas possible de retrouver une articulation normale. Au fil du temps, la maladie s’aggrave. Les traitements ne sont donc pas à prendre à la légère pour le bien-être de l’animal. 

Dans l’idéal, les problèmes articulaires devraient être complètement évités. Pour ce faire, il y a quelques préventions à prendre en compte :

  • suivre de près l’évolution du poids de son amis à quatre pattes et éviter qu’il ne devienne obèse, 

  • garder un œil sur l’alimentation de son animal et le nourrir sainement,

  • limiter les activités physiques trop violentes pour les articulations,

  • faire suivre des traitements à votre animal dès qu’il présente des soucis de mobilité. 

En outre, il faut aussi être vigilant et attentif au moindre symptôme que votre animal présente. Ainsi, il faut éviter de faire reproduire un animal présentant des malformations osseuses dont la dysplasie de la hanche. 

Habituellement, les professionnels proposent des traitements anti-inflammatoires. Ils peuvent être présentés sous forme d’injections. Le but de ces soins est d’améliorer l’irrigation et d’optimiser la lubrification de l’articulation touchée. Ce genre de traitements aident également a réduire la douleur. 

Les experts peuvent aussi proposer des protecteurs des cartilages. Ce sont des compléments alimentaires qui sont administrés en entretien pour prévenir la dégradation du cartilage. Ces suppléments nutritionnels viennent soutenir une alimentation saine et appropriée. 


Quel complément alimentaire donner à son animal ? 

Pour prévenir l’arthrose, les compléments alimentaires sont principalement recommandés par les vétérinaires. Mais il est souvent difficile de choisir le produit parfait pour son animal. Nous avons justement trouvé celui qui répond au mieux aux besoins articulaires de vos animaux.  

Pernazone 

Le Pernazone est un complément alimentaire qui contribue à la préservation du cartilage et à une fonction musculaire normale. Ce produit est utilisable autant pour les animaux que les humains. Il est principalement composé de moule à lèvres vertes de Nouvelle-Zélande connu pour sa forte teneur en actifs agissants sur les faiblesses musculaire, les gênes ou la rigidité articulaire et la fatigue des articulations. C’est une arme à double tranchant car dans un premier temps il forme une barrière protégeant naturellement les organes digestifs des produits chimiques et dans un second temps, un bouclier efficace pour les articulations. 

Pernazone


PernaZone contribue à la préservation du cartilage et à une fonction musculaire normale tant chez les humains que chez les animaux.

Clarico-Text-Image

Sources : 

https://fr.virbac.com/home/toutes-les-maladies/arthrose-du-cheval.html?preventiframecaching=1

https://www.vetorostrenen.com/arthrose/

https://www.dogteur.com/conseil-veterinaire/comment-voir-les-signes-de-larthrose-chez-mon-animal.html

https://www.vetopedia.fr/arthrose-chien-chat/

Les informations de cette lettre d'information sont publiées à titre purement informatif et ne peuvent être considérées comme des conseils médicaux personnalisés. Aucun traitement ne devrait être entrepris en se basant uniquement sur le contenu de cette lettre, et il est fortement recommandé au lecteur de consulter des professionnels de santé dûment homologués auprès des autorités sanitaires pour toute question relative à leur santé et leur bien-être. L’éditeur n’est pas un fournisseur de soins médicaux homologués. L’éditeur de cette lettre d'information ne pratique à aucun titre la médecine lui-même, ni aucune autre profession thérapeutique, et s’interdit formellement d’entrer dans une relation de praticien de santé vis-à-vis de malades avec ses lecteurs. Aucune des informations ou de produits mentionnés sur ce site ne sont destinés à diagnostiquer, traiter, atténuer ou guérir une maladie. 
Alexia Vinel 22 septembre, 2021
Partager ce poste
Étiquettes
Archiver
Se connecter pour laisser un commentaire.