Qu'est-ce qu'une crise curative ?

Pourquoi elle se produit et comment la traiter

Il existe une grande diversité de médecines complémentaires et alternatives (MCA). Elle comprend des approches comme la massothérapie, l'acupuncture, l'homéopathie et bien d'autres encore.

Si de nombreuses personnes utilisent les MCA pour promouvoir la santé et le bien-être en général, certaines les utilisent également comme traitement ou thérapie. Parfois, les personnes qui utilisent des MCA pour traiter un problème de santé peuvent avoir une réaction appelée « crise curative ». De même, une crise curative peut avoir lieu peu de temps après la réalisation d'une détox.

Mais qu'est-ce qu'une crise de guérison exactement ? Quelles en sont les causes ? Et combien de temps dure-t-elle ?

Que faut-il entendre par crise curative ?

Une crise curative est une aggravation temporaire des symptômes après le début d'un traitement de médecine douce. Vous pouvez également la voir comme une aggravation homéopathique, une réaction de désintoxication ou une réaction de nettoyage.

Dans une crise curative, les symptômes s'aggravent brièvement avant de commencer à s'améliorer. Cette situation se distingue d'un effet indésirable du traitement, lequel est une réaction nocive ou non désirée qui ne s'améliore pas à mesure que le traitement se poursuit.

On estime que la crise curative est très variable. Dans le domaine de l'homéopathie, par exemple, cette crise se produit à une fréquence estimée entre 10 et 75 %.

Quelles sont les causes d'une crise curative ?

La crise curative est due à l'élimination des toxines ou des déchets produits par le corps en réponse à un traitement ou à une détox. Cette élimination est considérée comme une partie naturelle du processus de guérison du corps. 

De nombreux rapports soulignent qu'une crise curative peut survenir en réponse à diverses approches de MCA. En voici quelques exemples :

Crise curative en homéopathie

La crise curative est souvent évoquée en relation avec l'homéopathie. La plupart des recherches sont axées sur la minimisation des risques en apprenant à déterminer si l'aggravation des symptômes est due à une crise curative ou à un effet indésirable du traitement.

Une étude sur l'homéopathie réalisée en 2015 a révélé que 26 % des participants avaient vu leurs symptômes s'aggraver après le début du traitement. Dans ce groupe, il a été déterminé que deux tiers des participants avaient une crise curative tandis qu'un tiers subissait un effet indésirable.

Une autre étude sur l'homéopathie a suivi 441 participants pendant deux mois. Les chercheurs ont constaté que 14 % des participants ont déclaré une crise curative. La gravité des symptômes était variable, allant de légère à intense.

Crise curative en réflexologie

Dans le cadre d'une étude réalisée en 2010, la réflexologie a été utilisée pour soulager les symptômes de la fibromyalgie chez un très petit groupe de six femmes. Ils ont constaté que plusieurs symptômes correspondant à ceux d'une crise curative étaient ressentis par toutes les femmes.

Crise curative en acupuncture

Dans une étude plus ancienne sur l'acupuncture, on a signalé des crises curatives potentielles. Une aggravation des symptômes n'a été observée que dans un faible pourcentage de traitements (2,8 %). Dans ce petit nombre de cas, une amélioration a été constatée dans 86 % des cas.

Quels sont les signes et les symptômes d'une crise curative et combien de temps elle dure ?

Une crise curative se manifeste par des signes et des symptômes qui varient d'une personne à l'autre. En général, ils peuvent être décrits comme ressemblants à la grippe ou comme un sentiment général de malaise.

Dans certains cas, les symptômes de l'affection pour laquelle ils sont traités peuvent s'intensifier. Une personne qui suit un traitement de médecine douce pour l'eczéma, par exemple, peut remarquer que l'eczéma s'aggrave sensiblement après le début du traitement.

Parmi les autres symptômes qui ont été signalés en association avec la crise curative, on peut citer

  • courbatures et douleurs corporelles

  • mal de tête

  • fatigue

  • frissons

  • transpiration ou bouffées de chaleur

  • nausées

  • diarrhée

Il se peut aussi que certaines personnes aient un sentiment de bien-être général renforcé après le début d'une crise curative, même si leurs symptômes se sont aggravés. Ces symptômes peuvent inclure des éléments tels que le regain d'énergie et un meilleur sommeil.

Une crise curative commence souvent immédiatement après le début d'un traitement de MCA. En général, elle ne dure qu'un à trois jours environ. Après cette période, les symptômes commencent à s'améliorer.

Des compléments alimentaires pour traiter et prévenir la crise curative

Il n'existe pas de traitement spécifique pour les symptômes d'une crise curative. Toutefois, si une crise curative vous fait sentir mal, il est possible d’aider votre corps à se débarrasser de ses toxines et ainsi à normaliser les paramètres physiologiques de votre corps. Pour cela, il existe des traitements que vous pouvez utiliser chez vous à titre préventif ou curatif :

L'Hepasyl à base de Chardon Marie, de Lécithine de Soja et de l'huile de lin

En tant que complément alimentaire, Hepasyl aide à lutter contre les troubles de l'organe d'épuration, les intoxications du foie, ainsi que les abus d’alcool. Ses différents composants sont essentiels pour la détoxication de l'organisme et peuvent ainsi aider le corps lors d’une crise curative. Le chardon Marie est connu comme un remède précieux pour les problèmes digestifs. Cette plante contient une variété de flavonoïdes présents dans la silymarine, dont les effets protecteurs et drainants sont remarquables.

La lécithine de soja est un émulsifiant naturel. Elle contribue à la dissolution des graisses présentes dans l'organisme et prévient leurs dépôts. Elle contient des taux élevés de choline et d'inositol, qui contribuent à réduire le taux de mauvais cholestérol (LDL) ainsi que de la vitamine E, un puissant antioxydant qui peut réduire considérablement les graisses.

Hepareg à base d'extraits aqueux de graines et de fruits

Hepareg est un complément alimentaire qui soutient les fonctions d'élimination et aide à restaurer les émonctoires. Il aide à détoxifier l'émonctoire principal du corps et facilite ainsi le travail de nettoyage entrepris par la crise curative.

Il réduit les niveaux d'enzymes qui sont un symptôme de dysfonctionnement des organes d'élimination. Il contribue à réduire les niveaux de triglycérides (acides gras circulants) et à les normaliser en quelques semaines dans certains cas. Il favorise la diminution du taux de sucre ainsi que la régulation du métabolisme, deux facteurs constamment désorganisés chez les patients en surpoids. Pour des maladies comme le diabète de type II, les niveaux de glycémie se rétablissent rapidement lors d'une cure de longue durée.

Clarico-3 Columans Style 1

HepaReg

Hepareg est un complément nutritionnel naturel qui régule efficacement le métabolisme des lipides et des triglycérides pour la détoxification du foie.

Clarico-3 Columans Style 1

HepaSyl

Hepasyl contribue au drainage de l'organisme. Il est fortement conseillé en cas d’excès de table (graisses, alcool) et de troubles du foie.

Alexia Vinel
16 décembre, 2020
Share this post
Étiquettes
Modifier
Archiver
Se connecter to leave a comment