Découvrez nos produit pour la saison hiver  

Sodium et Potassium, une question d'équilibre

Le sodium et le potassium sont les deux plateaux d'une même balance. Considérés comme des éléments nutritifs essentiels au bon fonctionnement métabolique, ils nécessitent un équilibre parfait afin de pouvoir jouer leur rôle de régulateur dans de nombreuses fonctions organiques. Découvrez comment équilibrer la balance sodium et potassium.

Pourquoi chercher l'équilibre entre le sodium et le potassium ?

Le sodium (Na) et le potassium (K) interviennent dans la régulation des flux d'eau dans le corps. Alors que le sodium capte l'eau, le potassium, quant à lui, régule les quantités de sodium dans les liquides internes tels que le sang, les liquides interstitiels... 

Pour réaliser cette mission, les cellules ont, dans leur membrane, une sorte de pompe qui permet au sodium et au potassium de se déplacer dans l'organisme.

Ce principe de pompe Na/K est essentiel car il participe au processus de contraction des muscles, à la conservation de l'équilibre hydrique, à l'influx nerveux et à au maintien de la pression sanguine entre autres...

Sans cet équilibre, on ne pourrait tout simplement pas vivre. 

sodium et le potassium

L'équilibre entre le sodium et le potassium : Na et le K sont des sels minéraux

Les sodium et le potassium, tout comme le calcium, le magnésium et le phosphore, font partie de la famille des sels minéraux. Cela n'a rien à voir avec le sel de table qui lui, est du chlorure de sodium NaCl, dont le sodium est l'un des composants : pour 1g de sel de table, il a 400 mg de Na et 600 mg de Cl. 

Les étiquettes des emballages produits indiquent la teneur en sodium, pas forcément en sel. Un calcul s'impose : pour 1g de sodium, cela représente 2,40 g de sel. Ainsi, quand vous lisez les étiquettes, il faut multiplier la valeur de sodium par 2,4 afin de connaître la teneur en sel de votre produit. 

Sodium et le potassium : quand la balance penche du côté du sodium ?

Le ratio Na/K a évolué au fil des siècles. Alors que la consommation de nos ancêtres les chasseurs-cueilleurs reposait essentiellement sur des produits à haute teneur en potassium et pauvre en sodium, aujourd'hui, c'est tout le contraire.

Selon les rapports, il semblerait que de nos jours, on ingère quotidiennement près de 10g de sel (chlorure de sodium) pour 4g de potassium. Ceci pour deux raisons :

1. Le sel raffiné est sur toutes les tables. Ce sel est composé uniquement de chlorure de sodium. Or, le sel naturel contient du potassium qui joue un rôle tampon. Ainsi, on se retrouve avec un sel « mort », dénué de tout bienfait nutritionnel, bien au contraire....

chlorure de sodium

2. Les industriels ajoutent de grandes quantités de chlorure de sodium dans leurs préparations comme conservateur et/ou exhausteur de goût. 

Les organismes se retrouvent alors à gérer un apport brutal de sodium sans avoir la possibilité de contrebalancer avec du potassium. 

Sodium et le potassium : quels sont les effets de ce déséquilibre sur la santé ?

Une consommation excessive de sodium entraîne une augmentation du volume sanguin et donc une hausse de la pression sanguine. Cela se répercute sur l'ensemble du système cardiovasculaire avec une fatigue chronique, des arythmies, une rétention d'eau, une faiblesse musculaire, des maux de tête, une possible irritabilité...

Baisser son apport de sel de table n'est pas suffisant

Il est aujourd'hui reconnu que la consommation de sel de table est bien trop importante par rapport aux réels besoins physiologiques journaliers. Au-delà d'une consommation raisonnable de sel, il est important de se pencher sur l'équilibre sodium/potassium afin de rester en bonne santé. 

Pour cela, il est recommandé de consommer davantage de potassium à chaque repas en privilégiant les fruits et les légumes frais tels que : haricot, épinard, tomates, courges, artichauts, bananes, pommes de terres, fruits secs, légumineuses, champignons, algues...

Quels sont les bienfaits de la supplémentation en potassium ?

Dans le cadre d'une hygiène de vie revue et corrigée, il est possible d'effectuer une cure de potassium afin de se protéger des maladies dites de « civilisation » dues à une consommation trop importante en sel. 

Cependant, cela doit se faire après avis médical. N'hésitez pas à contacter notre équipe de médecins qui sauront vous conseiller dans votre intérêt. En effet, l'excès de potassium (K), bien que rare, existe. Cela se manifeste par une fatigue, des crampes et parfois des troubles du rythme cardiaque...

Source : 

Le bon choix santé, n°41. Novembre 2022. p13-14

Potassium

Potassium

Le Potassium contribue à une fonction musculaire normale. Associé au Magnésium, il est aussi un régulateur cardiaque.

Acheter

Alexia Bernard 13 mars, 2023
Partager ce poste
Archiver
Se connecter pour laisser un commentaire.

Quels sont les facteurs qui fragilisent vos défenses naturelles ?