K2D3 Liposomé

La vitamine K2D3 liposomée est un parfait mélange de vitamine K, garantie d'os solides et de vitamine D qui couvre un spectre thérapeutique large. Une supplémentation en vitamine D3 permettrait de réduire le risque de contracter la Covid-19.

1
43,00 € 43,00 € 43.0 EUR
43,00 €

    Cette combinaison n'existe pas.

    Ajouter au panier

    Satisfait ou remboursé pendant 30 jours
    Livraison gratuite en France (pour un minimum d'achat de 100€ ou lors d'un abonnement)
    Achetez-le maintenant, soyez livré dans 2 jours ouvrables

    Nut/PL/AS Sans sucre Sans gluten Prouvé cliniquement 100% naturel
    Nos programmes abonnement (gratuit et sans engagement)
    Formule 1

    Découverte
    1 flacon de K2D3 : 43,00€ + Livraison Gratuite tous les 3 mois 

    Formule 2

    Bonne affaire
    2 flacons de K2D3 : 68,80€ + Livraison Gratuite tous les 6 mois

    Formule 3

    Economie maximum
    3 flacons de K2D3 : 90,30€ + Livraison Gratuite tous les 9 mois

    M'abonner

    Détails sur le K2D3 Liposomé

    Depuis une petite dizaine d’années, la vitamine D occupe souvent le premier des carences dénoncées en raison de notre mode de vie inadapté à la finalité de l’être humain, et cela entre autres en raison du manque de contact avec la nature. 

    Des recherches de plus en plus nombreuses démontrent le rôle majeur de cette vitamine dans au moins 17 pathologies différentes, dont cancer, maladies cardiaques, accidents vasculaires cérébraux, hypertension, maladies auto-immunes, diabète, dépression, douleurs chroniques, arthrose, ostéoporose, anomalies congénitales, maladies parodontales, etc. Ces études mettent également en évidence que de par le monde au moins 50 % des adultes au-delà de 50 ans souffriraient d’un déficit en vitamine D. Cette carence affecte une proportion importante de jeunes adultes, mais aussi bon nombre d’enfants. 


    La vitamine D en prévention du coronavirus ?(1)

    Ce sont 73 médecins spécialistes et six associations de médecins français qui appellent l’ensemble de la population à se supplémenter préventivement en vitamines D. En effet, de nombreuses données scientifiques montrent que cela contribuerait à réduire le risque de contracter la Covid-19.


    En effet, bien qu’elle ne remplace pas la vaccination, une supplémentation en vitamine D pourrait contribuer à réduire le risque de contracter les formes graves de COVID-19.  Lorsqu’une personne est infectée par le coronavirus, le virus vient se fixer sur un récepteur particulier : le ACEII. Le rôle de l'ACEII est de dégrader une peptide nommée l'angiotensine 2. Le virus gênant, l’angiotensine se retrouve en trop grande quantité dans le corps et fait s’emballer le système rénine-angiotensine de l’organisme. 


    Cette dérégulation du système est à la source des problèmes liés à la Covid-19 : problèmes aux cœur, poumons et testicules, les troubles vasculaires,… La vitamine D a comme rôle de freiner le système rénine-angiotensine lorsqu’il s’emballe et permet donc d’équilibrer l’effet du virus.

    Une personne en déficit de vitamine D aura donc plus de problèmes dû au virus et évoluera plus rapidement vers une forme grave de la maladie.



    Les actions de la vitamine D 

    Le rôle de la vitmaine D dans la prévention de l’ostéoporose et dans les fractures du col du fémur d’une personne âgée est actuellement bien établi. Cependant, les bienfaits de la vitamine D vont bien au-delà de la santé du squelette. C’est ce qu’ont mis en évidence des études cliniques et épidémiologiques tout à fait passionnantes. 


    La vitamine D réduit la mortalité

    Plusieurs résultats d’études ont montré que sa carence augmente les risques de mortalité due au cancer, aux maladies cardiovasculaires et au diabète de type II. Rappelons que ces pathologies sont responsables d’environ 70 % des décès dans nos pays civilisés.


    La vitamine D et le système immunitaire

    Les chercheurs ont également prouvé que cette vitamine intervient au niveau du processus immunitaire en protégeant l’organisme des infections. C’est ainsi que les personnes carencées souffrent plus fréquemment de rhume et de la grippe durant la période hivernale. Outre son action immunostimulante, la vitamine D possède aussi une action immunomodulatrice, c’est-à-dire régulatrices des éléments immunitaires. Cela explique son action favorable dans les maladies à composante inflammatoire ou auto-immune.


    Vitamine D et cancer

    Les chercheurs expliquent qu’en plus de contribuer à prévenir plusieurs formes de cancers, cette vitamine pourrait également ralentir la progression de la maladie chez les personnes déjà atteintes.


    La vitamine D et le cœur

    Une autre évidence : une carence en vitamine D, même modérée, pourrait accroître le risque d’atteinte de troubles cardiovasculaires. Il apparaît que les personnes carencées sont deux fois plus touchées par les infarctus, les insuffisances cardiaques ou les accidents vasculaires cérébraux, comparativement à celles dont les taux de vitamine D sont élevés.


    La vitamine D et la mémoire

    D’autres résultats démontrent que les hommes aux taux de vitamine D plus bas sont les mêmes dont les capacités intellectuelles s’amenuisent le plus en vieillissant. Une équipe de chercheurs de l’université de Los Angeles a découvert que la vitamine D et la curcumine seraient utiles à la prévention et au traitement de la maladie d’Alzheimer.


    La vitamine D et le tonus musculaire

    L’action favorable de la vitamine D sur le système ostéo-articulaire se couple à une augmentation de la force musculaire. Une étude réalisée en maison de repos chez des séniors a montré une réduction de 22% des chutes parmi les pensionnaires supplémentés en vitamine D.


    Les actions de la vitamine K2

    Comme pour la vitamine D, il existe deux formes de vitamines K. La vitamine K1 qu’on retrouve principalement dans les légumes verts, dans certaines huiles végétales (colza ou soja) et dans le jaune de l’œuf cru. Elle intervient dans les phénomènes de coagulation du sang. 


    Quant à la vitamine K2, elle est fabriquée par notre propre organisme et plus particulièrement par la flore intestinale à condition que celles-ci soient en bon état. Il est malgré tout possible de la retrouver dans l’alimentation dans les huiles de poisson, dans le yaourt, dans le fromage, dans le lait et dans le foie. 


    La vitamine K2 : la garantie d’os solides(2) et de vaisseaux sanguins propres 

    Les apports naturels de calcium ne se déposent normalement qu’en deux endroits : les os et les dents. Malheureusement, avec l’âge des dépôts anormaux de calcium peuvent apparaître dans d’autres tissus tels la paroi interne de nos artères. Ce phénomène est connu sous le nom d’artériosclérose (durcissement des artères). Cela vient du fait qu’en vieillissant, le corps perd la capacité à réguler la balance calcique. Celle-ci s’effectue alors dans le mauvais sens et le calcium quitte les os (ostéoporose) pour se fixer dans les artères (artériosclérose). 


    La vitamine K2 aide à réguler cette balance en conservant le calcium dans les os plutôt que de le laisser migrer vers les artères. Mieux encore, les dernières recherches indiquent que la vitamine K2 permet même d’inverser le phénomène de calcification artérielle, ce qui en fait le seul traitement actuellement connu de l’artériosclérose


    La vitamine K2 : la vitamine anti-âge 

    Nous venons d’expliquer qu’en vieillissant, des dépôts de calcium ont tendance à s’accumuler dans les tissus mous et inadéquats de l’organisme qui deviennent alors « comme de la pierre ». 

    Cette calcification non physiologique pourrait être impliquée dans de nombreuses maladies qui affectent les personnes âgées. C’est le cas des calculs rénaux, de l’arthrite, de la cataracte, de l’insuffisance des valvules cardiaques, des fractures osseuses, de la peau ridée, de la sénilité et, bien sûr de l’artériosclérose qui affecte le système vasculaire. 


    Rétablir un taux optimal de vitamine K2 contribue à se protéger de tous ces troubles. Ainsi plusieurs chercheurs considèrent cette vitamine comme l’un des nutriments les plus importants pour freiner le vieillissement. 


    La solution idéale : les vitamines K2 et D3 sous forme liposomée

    La Vitamine D3 et la Vitamine K2 existent maintenant sous la forme liposomée, forme qui potentialise considérablement leur absorption intestinale et donc leurs effets physiologiques.


    Rappelons que la technique d’encapsulation liposomale permet d’éviter les attaques acides de l’estomac et de délivrer le produit directement dans le sang. De là, le principe actif entièrement intact est alors directement transféré au cœur de la cellule, où il pourra être actif !


    Composition

    C.J.R. (1 ml / j)

    * Cholécalciférol (0,25 % de vitamine D3) : 6,25 mg 

    * Ménaquinone (1 % de vitamine K2 provenant de MK7 extrait de soja fermenté): 7,50 mg 

    * Phosphatidylcholine (extraite d’Helianthus Annuus), Eau purifiée , Glycérol, Acide ascorbique, Arôme d’origine naturelle. 

    Poids : 1 166,67 mg


    Conditionnement

    Flacon de 30 ml.


    Référencement scientifique : 

    (1) https://france3-regions.francetvinfo.fr/provence-alpes-cote-d-azur/covid-6-questions-vitamine-qui-pourrait-eviter-formes-graves-du-coronavirus-1916874.html

    (2)  Weber P. "Vitamin K and bone health.". Nutrition [En ligne]. 2001. Vol. 17, n°10, p. 880-887.


    Mise à jour le 25 janvier 2020


    This is a preview of the recently viewed products by the user.
    Once the user has seen at least one product this snippet will be visible.

    Recently viewed Products