La spiruline : Mensonge et Marketing

On lui confère des pouvoirs presque surnaturels. La spiruline guérirait tout : diabète, hypercholestérolémie, anémie, rhinite allergique, les carences en B12, les carences en protéines, … Bref, le marketing autour de ce produit miraculeux tourne à plein régime.

Et pourtant, la seule partie intéressante se trouve dans une infime fraction de cette algue appelée phycocyanine, qui concentre à elle seule, les précieuses vertus. Acheter de la spiruline revient à vous faire payer au prix fort l’unique précieuse substance. La fraction active ne représente que 10 à 15% de la spiruline.

Soyez également extrêmement vigilant quant à l’origine de la spiruline qui a pour effet la capture des métaux lourds dans votre corps, mais aussi dans les océans, étouffés aux hydrocarbures, métaux lourds, plastiques, ordures, déchets toxiques de l’agriculture,.. Nos océans agonisent dans un magma de pollution lié à l’activité humaine.  Le site de production et d’extraction doit donc attirer votre attention en tout premier lieu pour éviter d’accumuler bien malgré vous, encore plus de substances nocives.

Mais revenons à l’intérêt de la phycocyanine, qui, finalement, rassemble à elle seule les vertus de la spiruline.  Constituée de cyanobactéries, la phycocyanine est le pigment bleu de l’algue, utilisé également comme colorant dans l’industrie agro-alimentaire. Ces bactéries ont la capacité de libérer l’oxygène grâce à la photosynthèse du moment qu’elles sont en présence de lumière, d’eau, de gaz carbonique et de minéraux. L’énergie lumineuse est ainsi transformée en énergie biochimique aux propriétés surprenantes. On sait également que la phycocyanine est 6000 à 7000 fois plus active que la spiruline elle-même et 20 fois plus puissante que la vitamine C. 


L'or bleu au service de votre santé

Le spectre d’action de la phycocyanine est très vaste. Il améliore le fonctionnement des organes comme le foie, les reins, la thyroïde, le système immunitaire mais il est également d’un intérêt primordial dans l’évacuation des métaux lourds, tous logés au sein même des cellules.

La phycocyanine agit comme chélateur de ces toxiques aux conséquences connues depuis longtemps sur le développement de certaines maladies comme Alzheimer notamment. Mercure, cadmium, plomb sont impliqués également dans le développement de l’ensemble des maladies cardiovasculaires comme l’hypertension, accidents vasculaires cérébraux, athérosclérose, infarctus,… Mais aussi développement des allergies, fatigue chronique, problèmes de peau, faiblesse musculaire….

Les métaux lourds agissent donc à deux niveaux métaboliques :


-  Ils affaiblissent les fonctions de nos organes en s’y logeant, en plus ou moins grande quantité

   - Ils jouent le rôle de cofacteur enzymatique, empêchant les enzymes de fonctionner de façon optimale, en se substituant aux minéraux (calcium, magnésium,..) comme activateur enzymatique et inhibent donc leur champ d’action.


Arsenic et vieilles dentelles... 

Difficile de les éviter ces métaux lourds… L’industrie pharmaceutique nous les injecte dès la naissance dans les nombreux vaccins obligatoires, mais vous les trouverez également dans vos assiettes, principalement si vous êtes amateur de poisson gras. Même bio, ils sont truffés de ces substances nocives. Vous en voulez encore ? L’aluminium par exemple, se retrouve partout : feuilles d’aluminium évidemment régulièrement utilisées en cuisine, capsules de café, conditionnement des plats de l’industrie agro-alimentaire, canettes, déodorants, rouge à lèvres, médicaments… Mais ce n’est pas fini. Votre dentiste, sans le savoir il y a quelques années, vous a bien placé quelques amalgames dentaires enrichis au mercure. On le retrouve aussi dans le poulet industriel nourri aux farines de poissons et donc dans les œufs de cet type d’élevage, … Sans vouloir plomber l’atmosphère, il est temps de réagir car vous les respirez (surtout si vous fumez), vous les avalez et vous les buvez.   


Entreprendre un traitement de fond

Vous trouverez sur le marché 2 types de phycocyanine : en poudre issue de spiruline déshydratée mais aussi sous forme fluide, extraction obtenue grâce à la spiruline fraiche, cultivée en photobioréacteurs .

Le processus de séchage réduit la quantité de principes actifs. La phycocyanine sous forme fluide offre des résultats thérapeutiques cent fois supérieurs à ceux obtenus avec des formes déshydratées.

 

Purification et drainage de l'organisme

Il ne suffit pas de mettre ses poubelles sur la rue pour s’en débarrasser définitivement. Si les éboueurs ne passent pas régulièrement, vous serez également submergé de déchets.

Une fois les métaux lourds exfiltrés de la cellule, il est essentiel de les évacuer de façon rapide et efficace. Récupération, traitement et élimination. Pour cela, une autre molécule dépurative sera nécessaire pour terminer le travail : l’algue brune Laminaria Japonica.

Cette algue concentre 4 principes actifs :


- Iode organique qui régule le système thyroïdien et le système nerveux


- Alginate qui capte les métaux lourds, les radicaux libres et les substances radioactives


- Fucoïdan qui a une action anticancéreuse reconnue


- Laminarine pour la prévention et le traitement des maladies cardio-vasculaires

Les fabuleux résultats obtenus par cette plante vous permettront à la fois une action détoxifiante mais aussi un renforcement des défenses de votre organisme.

Vous l’aurez compris, la synergie de la phycocynine et de l’algue brune Laminaria Japonica assure un nettoyage cellulaire en profondeur et une élimination efficace des métaux lourds.

 

Références :

http://www.dihe.fr/blog/spiruline/spiruline-metaux-lourds.html

http://www.spirulinefrance.fr/bienfaits-spiruline/spiruline-et-phycocyanine

http://www.lemonde.fr/planete/article/2016/06/08/ne-nous-resignons-pas-a-vivre-a-l-heure-du-poubellien_4942836_3244.html

https://search.proquest.com/openview/aef44432b338617cd5a0842f4b884e5f/1?pq-origsite=gscholar&cbl=32528

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4413214/


Les informations de cette lettre d'information sont publiées à titre purement informatif et ne peuvent être considérées comme des conseils médicaux personnalisés. Aucun traitement ne devrait être entrepris en se basant uniquement sur le contenu de cette lettre, et il est fortement recommandé au lecteur de consulter des professionnels de santé dûment homologués auprès des autorités sanitaires pour toute question relative à leur santé et leur bien-être. L’éditeur n’est pas un fournisseur de soins médicaux homologués. L’éditeur de cette lettre d'information ne pratique à aucun titre la médecine lui-même, ni aucune autre profession thérapeutique, et s’interdit formellement d’entrer dans une relation de praticien de santé vis-à-vis de malades avec ses lecteurs. Aucune des informations ou de produits mentionnés sur ce site ne sont destinés à diagnostiquer, traiter, atténuer ou guérir une maladie.