La Vitamine D ne fait pas que des vieux os


On la sait indispensable et cependant beaucoup de gens présentent des carences sévères aux conséquences insoupçonnées. On la croit essentielle pour la croissance et la construction osseuse et pourtant, elle ne se limite pas à cela. Elle joue un rôle majeur dans l’absorption intestinale du calcium et du phosphore. Mais toute carence en cette vitamine grippe de nombreux rouages de notre métabolisme. L’alimentation et l’exposition solaire ne suffisent pas pour subvenir aux besoins de notre corps. La vitamine D est nécessaire à de très nombreux égards, ce que beaucoup ignorent. 

Synthétisée par notre corps grâce au soleil, on recommande généralement de s’exposer sur au moins 30% du corps pendant 15 à 20 minutes par jour pour la produire, pendant la belle saison. Mais les réserves s’épuisent très vite et ne comblent pas les besoins pendant l’hiver. L’action des crèmes solaires, surtout à haut degré de protection, empêche cette production endogène, ce qui complexifie le processus. 

1 Français sur 2 serait en déficit, donc plus à risque d’ostéopénie, voire ostéoporose, donc de fractures. Elle est indispensable pour éviter le rachitisme. Mais ce n’est pas tout ! La carence en vitamine D augmente les risques de développer un cancer colorectal, ou un cancer du sein, mais aussi les maladies auto-immunes, le diabète de type 1, l’asthme, les allergies, les maladies respiratoires et l’hypothyroïdie. D’après de récentes études, elle jouerait un rôle contre les affections cardio-vasculaires et le développement d’athéromes. 


Sources alimentaires essentielles mais insuffisantes


Cette précieuse vitamine liposoluble (soluble dans la graisse comme les vitamines A, D, E ,K) se trouve également dans les aliments. La fameuse huile de foie de morue en est la plus riche. Cauchemar à avaler, c’est pourtant une excellente source. 

Vous trouverez également de la vitamine D en bonne quantité dans le saumon, la truite, le hareng, les œufs et particulièrement le jaune, les produits laitiers (attention pas les produits laitiers maigres) et le foie de veau. 

Il s’agit donc de produits animaux, riches en graisses. Les végétariens et végétaliens particulièrement ne trouveront pas les quantités nécessaires dans leur alimentation. On en trouve dans les champignons mais son absorption reste limitée. 

La vitamine D se présente sous deux formes : la D2 (ergocalciférol) et la D3 (cholécalciférol). La D3 provient du règne animal et est très bien résorbée alors que ma D2 provient du règne végétal. Notez que votre peau produit de la D3 sous l’action bienfaitrice des rayons solaires. 


Signes de carences qui doivent vous alerter


Si vous avez une peau foncée, si vous avez plus de 50 ans, si vous êtes en surpoids ou obèse et que votre alimentation est pauvre en poissons gras, si vous vivez principalement à l’intérieur, vous êtes plus à risques de souffrir de carence en vitamine D. 

Evidemment, si vous vivez dans un pays proche de l’équateur et que vous allez régulièrement à l’extérieur, vous risquez moins d’être carencé que si vous vivez reclus chez vous dans un pays où il pleut souvent. 

Il y a des signes qui ne trompent pas sur l’état de vos réserves :


- Vous tombez régulièrement malade

- Vous êtes souvent fatigué, épuisé  

- Vous avez souvent mal au dos

- Vous êtes dépressif ou anxieux

- Vous cicatrisez mal

- Vous perdez en masse osseuse

- Vous perdez vos cheveux

- Vous avez des douleurs chroniques

- Vous avez une tension artérielle trop haute ou trop basse

- Vous souffrez d’infertilité inexpliquée


Booster de l’immunité


Vous craignez l’arrivée de l’hiver avec son lot de rhumes, de maladies, de grippes,…. Sachez que la vitamine D va booster votre immunité en modulant les réponses immunitaires innées et adaptatives.  Une carence est corrélée à une sensibilité beaucoup accrue aux infections. 

Avant l’apparition d’antibiotiques efficaces, la tuberculose était soignée dans les sanatoriums grâce à l’exposition au soleil et à l’huile de foie de morue. 

Un corps carencé en vitamine D a un système immunitaire complètement affaibli où bactéries et virus pourront se répandre comme la peste. Les lymphocytes T (cellules immunitaires) doivent tout d’abord trouver la vitamine D circulante pour éliminer les intrus. Bref, pas de vitamine D, c’est une armure très effritée. 

Le cas de la grippe est un très bel exemple. Elle apparait entre décembre et février, mois où les taux sériques de vitamine D sont les plus faibles. « Quiconque souhaite enquêter correctement sur la médecine devrait procéder ainsi : en premier lieu, considérer les saisons de l’année » (Hippocrate, 400 avant JC)

Il existe des données in vitro et in vivo qui indiquent l’activité antivirale de la vitamine D dans le cas de la grippe. 

Les maladies des voies respiratoires comme la pneumonie, courante en hiver, sont également corrélées à la carence en vitamine D.  

L’asthme est aussi une pathologie très courante à l’heure actuelle qui affecte des millions de personnes de par le monde. La vitamine D présente un intérêt particulier en raison de ses effets immunomodulateurs. 


Les effets bénéfiques sur la sphère cardiovasculaire


La carence en vitamine D est liée à plusieurs facteurs de risques cardiovasculaires : angines de poitrine, infarctus du myocarde, hypertension, AVC, décès prématuré…. Des études ont démontré sur une période de 10 ans que les participants avec un taux de vitamine D normal avaient environ la moitié du risque d’infarctus. La fonction endothéliale est entravée par la carence en vitamine D. 

Les personnes plus âgées ont un risque plus accru de carences à cause d’une diminution des apports mais aussi à cause d’une diminution de la synthèse cutanée. 


Association de bienfaiteurs


Afin de bien fixer le calcium sur les os, il est important de combiner vitamine D, qui permettra une bonne absorption intestinale du calcium, et  vitamine K pour que ce dernier soit transmis à bon port c’est-à-dire sur les os. 

Faites attention toutes fois si vous prenez des médicaments anticoagulation, càd anti vitamine K qui pourrait avoir des effets antagonistes. Demandez toujours conseil auprès de votre médecin ou auprès d’un thérapeute compétent. 

Quant à la quantité recommandée, tout dépend de votre taux sanguin. Si vous êtes en carence ou dans les standards, votre médecin pourra adapter les doses en fonction de votre cas. 

N’oubliez donc jamais de vous complémenter en vitamine D, aussi bien en hiver, avec de plus grandes quantités qu’en été. Cette vitamine est indispensable à bien des niveaux qui vous permettront de passer des hivers sans pépin tout en vous assurant une ossature robuste. 


Références :

https://www.medicalnewstoday.com/articles/161618.php

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC6013996/

https://www.medicalnewstoday.com/articles/318060.php

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4463890/

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC6013996/

https://www.medicalnewstoday.com/articles/321787.php

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Les informations de cette lettre d'information sont publiées à titre purement informatif et ne peuvent être considérées comme des conseils médicaux personnalisés. Aucun traitement ne devrait être entrepris en se basant uniquement sur le contenu de cette lettre, et il est fortement recommandé au lecteur de consulter des professionnels de santé dûment homologués auprès des autorités sanitaires pour toute question relative à leur santé et leur bien-être. L’éditeur n’est pas un fournisseur de soins médicaux homologués. L’éditeur de cette lettre d'information ne pratique à aucun titre la médecine lui-même, ni aucune autre profession thérapeutique, et s’interdit formellement d’entrer dans une relation de praticien de santé vis-à-vis de malades avec ses lecteurs. Aucune des informations ou de produits mentionnés sur ce site ne sont destinés à diagnostiquer, traiter, atténuer ou guérir une maladie. 


Notre recommandation :

Odoo CMS - une grande photo

Laisser un commentaire

Vous devez être Connecté en tant que pour poster un commentaire.