Découvrez nos produits pour la saison du Printemps  

Les bienfaits du thym sur les voies respiratoires

Le thym est utilisé pour ses propriétés médicinales et culinaires depuis plus de 12 000 ans. Les Egyptiens ainsi que les Sumériens s'en servaient pour embaumer les morts alors que chez les Romains, il était brûlé pour purifier l'air et se protéger contre les animaux nuisibles. 

Aujourd'hui, le thym fait partie intégrante de la culture culinaire méditerranéenne et en tant que remède naturel, il est recommandé traditionnellement pour soulager les toux et les rhumes. Découvrez les secrets du thym en tant que plante médicinale protectrice des voies respiratoires. 

Le thym, thymus vulgaris, présentation botanique

thym

Le thym est un petit arbuste touffu pouvant atteindre 40cm de hauteur. Ses tiges sont ramifiées et tortueuses à la base. Les feuilles sont petites et opposées et les fleurs sont regroupées par 2 ou 3. Le fruit est un tétrakène renfermant 4 minuscules graines. 

Le thym pousse spontanément sur les sols secs et caillouteux du pourtour méditerranéen. On utilise les sommités fleuries pour leur propriétés thérapeutiques. 

Composition chimique des sommités fleuries du thym

  • huiles essentielles : thymol, carvacrol, linalol

  • flavonoïdes : lutéoline, apigénine (antioxydants naturels d'origine végétale)

  • dérivés de l'acide hydroxycinnamique : acide rosmarinique 

  • dérivés de l'acétophénone

  • triterpènes (calmant et sédatif)

Les bienfaits du thym sur les voies respiratoires

Le thym est réputé pour soulager les encombrements des voies respiratoires supérieures tels que rhume, sinusite, rhinite... 

Par ailleurs, son utilisation est toute aussi recommandée pour calmer les inflammations des bronches lors de bronchites. 

Des études in vivo sur des cochons d'Inde ont montré qu' un extrait aqueux de thym possédait un effet relaxant sur les muscles lisses de la trachée tout comme la théophylline*. 

Le saviez-vous ? En Allemagne, la commission européenne considère le thym comme un bronchospasmolytique, expectorant et antibactérien. 

L'acide rosmarinique, le principe actif le plus important

L'acide rosmarinique est un polyphénol. Il est plutôt bien absorbé par les muqueuses digestives et par la peau. On le retrouve principalement dans les plantes de la famille des lamiaceae : basilic, hysope, lavandes, lierre terrestre, menthe poivrée, mélisse, origans, patchouli, romarin, sarriette, sauge, serpolet...

L'acide rosmarinique présente des propriétés médicinales remarquables. Il est à la fois:

  • un puissant antioxydant

  • antiviral,

  • antibactérien, 

  • anti-asthénique, 

  • anti-inflammatoire, 

  • antalgique, 

  • anti-allergique, 

  • hépatoprotecteur,

  • néphroprotecteur,

  • neuroprotecteur

  • anticarcinogène  (diminue le risque de développer des métastase de cancer du sein)

PhytoLibre, le complément alimentaire à base de thym

PhytoLibre est un complément alimentaire naturel à base de plantes pour faciliter le passage de l'air dans la gorge et dégage la poitrine en cas d'encombrement.

PhytoLibre, une synergie de 5 plantes pour le bien-être de votre arbre respiratoire :

  • Le Thym (Thymus vulgaris) contribue à ramollir et expulser les mucosités présentes dans les voies respiratoires. Il soutient le système de défenses naturelles vis-à-vis d’agents agressifs extérieurs et dispose d’un effet contre les contractions musculaires brusques, violentes et involontaires des voies respiratoires. 

  • Le Curcuma (Curcuma longa) : sa racine séchée contient environ 5% de curcumine et possède un effet antioxydant très utile pour l’ensemble de l’organisme. Le curcuma aide à supprimer certaines sécrétions excessives. 

  • La feuille de Myrte (Myrtus communis) apaise les picotements désagréables qui peuvent être un signe de refroidissement tant chez l’adulte que chez les enfants en bas âge ou chez le bébé. Les feuilles ont un effet balsamique sur les muqueuses des voies respiratoires : le myrte participe à apaiser les muqueuses respiratoires enflammées et assoupir les picotements. Une nouvelle substance active a été récemment découverte dans le myrte sous le nom de myrtucommulone aux effets anti-inflammatoires et régénératrices sur les organes respiratoires. 

  • La Cannelle (Cinnamomum zeylanicum) soutient le système immunitaire sans le fatiguer

  • Les aiguilles de l’Épinette noire (Picea mariana) contiennent beaucoup d'huiles essentielles à caractère stimulant qui aident à apaiser. L’épinette aide donc à stimuler lors de fatigue qui accompagne un souci de l'organisme passager ou un refroidissement, mais elle contribue également à stimuler l’organisme lors d’une fatigue qui s’étend sur une longue durée. Elle induit un effet anti-inflammatoire, décongestionnant et antalgique utile en cas d’inflammation

Pour finir, à quoi sert la toux ?

La toux est un réflexe appelé réflexe tussigène qui peut parfois être accompagné d'un spasme réflexe des bronches. La toux protège l'organisme contre l'inhalation de particules ou de corps étrangers. De plus, elle participe à l'expulsion de mucus endobronchique afin de conserver une clairance muco-ciliaire normale. 

La toux est donc un réflexe pour à la fois nettoyer et protéger les voies respiratoires de tout corps étrangers que ce soit : poussière, pollen, micro-organismes pathogènes, mucus...

Sources :

* BOSKABADY M.H et al. ; Relaxant effect of Thymus vulgaris on guinea-pig tracheal chains and its possible mechanism(s). Phytotherapy research ; 2006 ; 20(1):28-33

PhytoLibre

Phytolibre facilite le passage de l'air dans la gorge et dégage la poitrine en cas d'encombrement. C'est un adoucissant qui a une influence bénéfique pour la gorge et les voies respiratoires.

Acheter 


Brasil Maria 13 décembre, 2022
Partager ce poste
Archiver
Se connecter pour laisser un commentaire.

Voyage au pays de "l’underground intestinal"