Découvrez nos produit pour la saison hiver  

TDAH : Les bienfaits des omégas 3

Le Trouble du Déficit de l'Attention avec Hyperactivité (TDAH) est un trouble neurodéveloppemental qui touche des millions d'enfants et d'adultes dans le monde. Les symptômes caractéristiques du TDAH regroupent l'hyperactivité, l'inattention et l'impulsivité, ce qui peut entraîner des difficultés non négligeables dans la vie quotidienne, notamment celle des écoliers... 

Bien que les traitements conventionnels, tels que la thérapie comportementale et les médicaments stimulants, aient prouvé leur efficacité, il semblerait que la science s’intéresse de plus en plus aux oméga-3, des acides gras essentiels indispensables pour le fonctionnement neuronal. Découvrez tout cela en détail…

Les Oméga-3, des alliés pour le cerveau

Les oméga-3 sont des acides gras polyinsaturés présents principalement dans les poissons gras comme le saumon, le thon et le maquereau, ainsi que dans certaines sources végétales telles que les noix et les graines de lin. 

On les appelle les acides gras essentiels car ils ne sont pas synthétisés par l’organisme, seule la nourriture peut les apporter. Pour un développement et le maintien d’un cerveau en bonne santé, on a besoin de deux types d'oméga-3 : l'acide eicosapentaénoïque (EPA) et l'acide docosahexaénoïque (DHA),

TDAH : une histoire de déséquilibre chimique au niveau cérébral

Le TDAH est considéré comme étant la résultante d' un déséquilibre chimique dans le cerveau, impliquant les neurotransmetteurs suivants: la dopamine et la noradrénaline. Ces déséquilibres neurochimiques sont ainsi responsables des symptômes caractéristiques du TDAH notamment l'impulsivité, l'hyperactivité et l'inattention.

Les Oméga-3 et le TDAH : quand la science fait des liens

De nombreuses études scientifiques ont examiné la corrélation entre les oméga-3 et le TDAH, et les résultats sont plutôt prometteurs.

  • Réduction des symptômes

En 2012, une étude publiée dans "Pediatrics" a démontré que les enfants atteints de TDAH ayant reçu des suppléments d'oméga-3 ont constaté une nette amélioration de leurs symptômes d'inattention et d'hyperactivité par rapport à ceux sous placebo.

  • Amélioration des fonctions cognitives

Une méta-analyse de 2017, parue dans le "Journal of Psychiatry & Neuroscience", a conclu que les suppléments d'oméga-3 pouvaient favoriser l'amélioration des fonctions cognitives chez les personnes atteintes de TDAH, incluant la mémoire de travail et l'attention.

  • Effets sur le cerveau

Les études d'imagerie cérébrale ont également mis en avant les effets positifs des oméga-3 sur la structure et la fonction cérébrales chez les individus souffrant de TDAH. Ils semblent notamment contribuer au développement de la matière grise dans des régions du cerveau liées à l'attention et à l'impulsivité.

Intégrer les Oméga-3 dans le traitement du TDAH

Si vous ou votre enfant êtes concernés par le TDAH et envisagez d’intégrer les oméga-3 dans votre traitement, il est impératif de consulter un professionnel de la santé. 

Notre équipe de médecins experts en santé naturelle pourra vous conseiller sur la posologie appropriée et les sources alimentaires ou suppléments recommandés. 

ENFANT

Il est essentiel d’insister sur le fait que les oméga-3 ne doivent pas être perçus comme un remplacement, mais plutôt comme un complément aux traitements conventionnels.

Omega Krill , des oméga 3 de qualité pour contenir le TDAH

Perfect Health Solutions a sélectionné pour vous le complément alimentaire Oméga Krill. L’huile de Krill est une source inédite de phospholipides et des deux acides gras Oméga 3 polyinsaturés, EPA et DHA avec absence de métaux lourds. Ce complément alimentaire aide à diminuer les symptômes du TDA H permettant ainsi d’améliorer les capacités cognitives et de lutter contre les difficultés d’apprentissages.

Pour conclure sur les Oméga-3

Les oméga-3 représentent une piste prometteuse pour atténuer les symptômes du TDAH et promouvoir le bien-être des personnes , enfants et adultes, touchées par ce trouble. Bien que davantage de recherches soient nécessaires pour approfondir notre compréhension des mécanismes en jeu, les preuves scientifiques actuelles suggèrent que l'intégration des oméga-3 dans l'approche globale du TDAH pourrait offrir des bénéfices significatifs. 

Néanmoins, penser à demander l’avis de votre médecin traitant avant d'apporter des ajustements à votre plan de traitement existant.



Références :

  1. Bloch, M. H., & Qawasmi, A. (2011). Omega-3 fatty acid supplementation for the treatment of children with attention-deficit/hyperactivity disorder symptomatology: systematic review and meta-analysis. Journal of the American Academy of Child & Adolescent Psychiatry, 50(10), 991-1000.
  2.  Chang, J. P., & Su, K. P. (2009). Nutritional neuroscience as mainstream of psychiatry: the evidence-based treatment guidelines for using omega-3 fatty acids as a new treatment for psychiatric disorders in children and adolescents. Clinical Psychopharmacology and Neuroscience, 7(3), 129-134.
  3. Johnson, M., Ostlund, S., Fransson, G., Kadesjö, B., & Gillberg, C. (2012). Omega-3/omega-6 fatty acids for attention deficit hyperactivity disorder: a randomized placebo-controlled trial in children and adolescents. Journal of Attention Disorders, 16(2), 87-97




Delaporte Marine 17 janvier, 2024
Partager ce poste
Archiver
Products
Se connecter pour laisser un commentaire.

Prendre soin de ses cartilages avec la glucosamine