Découvrez nos produit pour la saison hiver  

Comment faire partir une verrue naturellement ?

Parfois douloureuses, parfois inesthétiques, parfois en groupes ou isolées, les verrues peuvent partir d'elles-même... Mais lorsqu'elles ont décidé de s'installer sur la durée : comment se débarrasser des verrues sans forcément les faire brûler à l'azote par le dermatologue ? Il existe des astuces naturelles pour les éliminer et éviter leur récidive. C'est ce que Perfect Health Solutions va vous dévoiler au fil de ce nouvel article. 

Qu'est-ce qu'une verrue ?

Les verrues sont des petites tumeurs bénignes épidermiques liées à des papillomavirus dont 5 à 10% de la population en serait porteur. Selon la famille du papillomavirus, la durée d'incubation est de quelques semaines à quelques mois et la transmission se fait par contact direct ou indirect. 

Par ailleurs, il est important d'ajouter que l'humidité et les microtraumatismes (coupures, écorchures, brûlures...) favorisent la pénétration du virus dans l'épiderme. Les endroits où la transmission des verrues est la plus commune sont : les piscines et les vestiaires collectifs. 

Enfin, les personnes au système immunitaire affaibli risqueront davantage de voir pousser ces petites excroissances et ce, d'autant plus s'il y a un traitement immunosuppresseur.

 Voici les 5 types de verrues :

  • verrue plantaire,

  • verrue filiforme,

  • verrue plane,

  • verrue vulgaire,

  • végétations vénériennes.


Éliminer les verrues de l'intérieur

Les verrues sont dues à la présence d'un papillomavirus. Le système immunitaire ayant été dépassé, il est nécessaire d'en prendre soin. Ainsi, il faut comprendre que pour se débarrasser durablement de verrues, appliquer uniquement un soin externe ne suffira pas. Il faut également agir en interne.  

Voici les soins internes pour faire disparaître une verrue :

  • probiotiques : la prise de probiotiques est la première des choses à faire lorsqu'il s'agit de rebooster son système immunitaire. En effet, il est maintenant largement reconnu que le microbiote joue un rôle prépondérant dans la modulation de la réponse immunitaire. Une alimentation pauvre en fibres (fruits et légumes) et en prébiotiques (miso, choucroute, kéfir, légumes lacto-fermentés) fragilise la flore intestinale. 

Pour un microbiote en bonne santé, il faut que celui-ci soit diversifié. Ainsi faisant une cure de probiotiques, vous réensemencez une base de micro-organismes bienfaisants. Ensuite, il est important que l'alimentation prenne le relais pour l'entretenir. 

  • Moducare C : ce complément alimentaire est un modulateur pour renforcer l'immunité. Par son action régulatrice, ce produit augmente la réponse de l’immunité générale de l’organisme ou en diminue son hyperactivité. Actif au niveau de l’homéostasie du corps, le Moducare est une solution naturelle et bio indispensable en cas de déséquilibre des défenses de l’organisme. Il apporte les vitamines nécessaires dont le corps à besoin pour être en bonne santé.
  • Extrait de pépin de pamplemousse (EPP) : l'EPP est un incontournable de la trousse à pharmacie au naturel. En 1980, Jacob Harich, physicien immunologiste américain, s'aperçut que les pépins de pamplemousse ne se dégradaient pas dans son compost. Il décida alors de les analyser et découvrit leur forte teneur en bio-flavonoïde ce qui leur confèrent des propriétés antibactérienne, antivirale et antifongique.

Ainsi, 45 gouttes dans une grande bouteille d'eau à boire tout au long de la journée et ce, 6 jours sur 7 pendant 3 semaines permettra  « d'attaquer » le virus depuis l'intérieur. 

Attention, selon certains auteurs, l'EPP n'est pas compatible avec certains traitements comme les immunosuppresseurs, les statines, les médicaments contre les troubles cardiaques, certains antidépresseurs etc... Avant toute automédication, veuillez demander conseil à votre pharmacien. 

  • Eau d'argile verte : une cure d'eau d'argile verte peut être envisagée à condition que sa prise soit loin de tout autre traitement ou supplémentation. En effet, l'argile a un fort pouvoir d'absorption. Elle attire à elle toutes les toxines, les déchets métaboliques,  les bactéries et les virus puis les évacue par les voies naturelles. Pour préparer votre eau d'argile, il suffit de mettre dans un verre plus haut que large, une cuillère à soupe d'argile verte surfine et de la diluer dans 200 ml d'eau. Bien mélanger avec une cuillère en bois et laisser décanter toute une nuit (ou toute une journée). Ne boire que l'eau de surface SANS remuer. Attention, pour ne pas risquer la constipation, boire suffisamment d'eau la journée et ne pas manger trop gras. 

Soins externes pour éliminer naturellement les verrues plantaires

En complément du traitement interne, vous pouvez appliquer localement sur votre ou vos verrues :

  • Extrait de pépin de pamplemousse (EPP) : plusieurs fois par jour, appliquez quelques gouttes d'EPP directement sur la zone. Masser légèrement pour faire pénétrer. 

  • Argile verte : le soir, appliquer un épais cataplasme d'argile verte sur la verrue. Une fois sec, le retirer. 

  • Ail : écraser une gousse d'ail, la déposer sur la verrue et la maintenir avec du sparadrap et garder ce cataplasme toute la nuit. L'ail possède un composé soufré, l'allicine, qui est très actif lorsqu'il est libéré une fois la gousse broyée. Attention, l'ail peut brûler la peau alentour...

  • Huiles essentielles : 1 fois par jour, vous pouvez appliquer une goutte pure d'huile essentielle d'origan compact origanum compactum ou de cannelle de Chine cinnamomum cassia. A faire pendant 1 mois. 

Ces conseils naturels externes peuvent être appliqués pendant 1 mois. Si la verrue est toujours là, laissez une fenêtre thérapeutique d'1 semaine avant de recommencer. 



Alexia Bernard 9 janvier, 2024
Partager ce poste
Archiver
Products
Se connecter pour laisser un commentaire.

Phytoprost, le complément alimentaire pour une prostate en bonne santé